Pourquoi l’Église a-t-elle des Écritures confidentielles ?

POURQUOI L’ÉGLISE
A-T-ELLE DES ÉCRITURES CONFIDENTIELLES ?

La grande majorité des Écritures de Scientologie est disponible pour le grand public et n’importe qui peut les lire ou les étudier. Cependant, une toute petite partie des Écritures qui concerne les niveaux les plus avancés de conseil spirituel est réservée aux paroissiens qui ont atteint les niveaux précédents de conscience spirituelle.

Les scientologues ont la conviction qu’une personne doit être convenablement préparée — sur le plan spirituel et éthique — à recevoir ces Écritures et qu’une divulgation prématurée pourrait être un frein à son développement spirituel. Pour cette raison, ces Écritures avancées sont confidentielles.

Les croyances de base de la religion de Scientologie sont publiques et accessibles à tous. On les trouve dans chacun des dix-huit livres des Fondements, accompagnés de 280 conférences de L. Ron Hubbard et disponibles dans chaque Église et chaque mission de Scientologie dans le monde entier, ainsi que dans les bibliothèques publiques. Dans ces textes de référence, L. Ron Hubbard écrit et parle des origines de l’univers, de la relation entre l’Homme et l’Être suprême, ainsi que de la théorie de la création (les Facteurs) de la religion de Scientologie.

Le fait est que la religion de Scientologie reconnaît l’existence de vies antérieures remontant à des périodes très reculées. Les scientologues et les personnes désireuses d’en savoir davantage sur ces questions étudient ces principes de base dès le début de leurs études de Scientologie et sont même encouragés à le faire.

Il n’est pas inhabituel qu’une religion ait des Écritures et des pratiques confidentielles. Des pratiques religieuses similaires existent dans le judaïsme et le mormonisme, par exemple.