Comment les Églises sont-elles financées ?

COMMENT LES ÉGLISES SONT-ELLES FINANCÉES ?

Par leurs membres, comme toutes les autres.

Certaines Églises ont un système de dîme. D’autres exigent que les membres payent la location des bans, les cérémonies religieuses et les services. Dans les Églises de Scientologie, les membres font des dons pour l’audition ou la formation dont ils désirent bénéficier. Ces contributions des scientologues constituent la principale ressource économique de l’Église. Elles financent tous les projets d’aide aux collectivités et toutes les activités religieuses de la Scientologie. Les scientologues ne sont pas tenus de payer une dîme, ni de faire d’autres dons.

La Scientologie n’a pas derrière elle des siècles d’accumulation de biens et de richesses comme d’autres religions. Elle doit donc se frayer un chemin dans notre monde en tenant compte de la situation économique de la société d’aujourd’hui. Lorsqu’on calcule combien coûte le fait de bénéficier, ne serait-ce que d’une heure d’audition, action qui nécessite une équipe d’auditeurs formés, sans parler des moyens pour payer les frais fixes liés aux locaux de l’Église, il devient vite clair que ces dons sont indispensables.

L’Église a choisi le système de dons comme principale méthode de financement, car c’est le plus équitable. Ceux qui font usage des services de l’Église devraient être ceux qui participent le plus à ses frais d’entretien. Bien entendu, on ne demande pas de dons aux membres qui sont à l’Église pour participer à des services individuels ou collectifs qui ont lieu sept jours par semaine, comme la participation à de l’audition de groupe, l’écoute de conférences enregistrées de L. Ron Hubbard, la lecture d’ouvrages religieux dans la bibliothèque de l’Église, les réunions avec d’autres membres, l’assistance de l’aumônier ou les services dominicaux, les sermons, les mariages, les baptêmes et les offices funèbres.

Les dons des scientologues permettent à l’Église de vivre et de fonctionner. Elles financent ses projets de réformes sociales à grande échelle, font connaître la Scientologie à ceux qui sans cela n’auraient jamais l’opportunité d’en entendre parler, et contribuent à la création d’un environnement sain et agréable pour tous.