Pourquoi la Scientologie est-elle appelée une religion ?

POURQUOI LA SCIENTOLOGIE EST-ELLE APPELÉE UNE RELIGION ? 

La Scientologie satisfait pleinement aux trois critères que les érudits en religion du monde entier utilisent en général pour définir le caractère religieux : 1) une croyance en une sorte de Réalité suprême, telle qu’une vérité suprême ou éternelle qui transcende le moment présent du monde temporel ; 2) des pratiques religieuses qui se consacrent directement à comprendre, atteindre ou communiquer avec cette Réalité suprême et 3) une communauté de croyants qui se rassemblent en vue de la rechercher. 

Les croyances de la Scientologie en une Réalité suprême qui transcende le monde matériel comprennent ces concepts : le thétan et les dynamiques, qui inclut le monde spirituel (la septième dynamique) et l’Être suprême (la huitième dynamique). On peut trouver le deuxième concept dans les cérémonies religieuses de Scientologie comme dans les services du baptême, le mariage et les services funèbres, mais principalement dans les services religieux d’audition et de formation. C’est par ces derniers que les scientologues augmentent leur propre niveau de conscience et acquièrent une compréhension à la fois du monde spirituel et, finalement, de l’Être suprême.

Quant au troisième critère, on peut trouver une commu­nauté de croyants très vivante dans toute Église de Scientologie, à tout mo­ment de la journée ou presque.

La Scientologie est donc une religion dans le sens le plus traditionnel du terme. La Scientologie aide l’Homme à devenir plus conscient de sa propre nature spirituelle et de celle de ses proches, et ainsi il est plus conscient de Dieu.

La Scientologie reprend une tradition religieuse qui s’étend sur dix mille ans et embrasse les vérités des plus anciens textes sacrés des Védas hindous et la sagesse du bouddhisme. 

La Scientologie partage avec toutes les grandes religions le rêve d’une paix sur Terre et du salut de l’Homme. Ce qui est nouveau, c’est qu’elle offre une voie précise pour amener une amélioration spirituelle dans le présent et une façon de l’accom­plir avec une certitude absolue.