Les huit dynamiques

LES HUIT DYNAMIQUES

Les fondements de la Scientologie embrassent toutes les facettes de l’existence. Certains de ses principes clés peuvent être utilisés par chacun pour améliorer tout aspect de la vie. Les scientologues les utilisent quotidiennement et leur application fait souvent toute la différence, amenant le succès au lieu de l’échec. De plus, ces principes aident à mieux comprendre ce qui paraît souvent compliqué et déroutant.

Supposons que l’on puisse compartimenter la vie de façon à ce que ses nombreuses activités, souvent confuses ou floues, puissent être désormais beaucoup plus clairement définies. De même, imaginons que chacune des différentes activités de quelqu’un puisse être non seulement comprise en elle-même, mais puisse aussi s’harmoniser avec les autres.

Nous y parvenons en Scientologie en formulant le concept des huit dynamiques.

Le commandement dynamique fondamental est « Survis ! » et ce commandement, auquel la vie entière obéit, est subdivisé en huit compartiments afin de pouvoir examiner et comprendre plus facilement chaque aspect de la vie. Ces compartiments s’appellent les huit dynamiques (une dynamique signifie ici un instinct, un élan, une poussée).

L. Ron Hubbard a observé et défini les quatre premières de ces dynamiques dans la Dianétique. Lorsque ses recherches l’ont conduit dans le domaine de la Scientologie, il a développé et défini les quatre dernières.

Avec la Scientologie, l’individu a conscience que sa vie s’étend bien au-delà de lui-même, et qu’il exerce une influence sur ce qui l’entoure. Il réalise aussi la nécessité de participer aux aspects beaucoup plus vastes de la vie. S’il com­prend chacune de ces dynamiques et leur interaction, il y parvient mieux et ainsi il accroît sa survie sur toutes ces dynamiques.

Le fait de définir ces dynamiques rend la vie plus simple et plus claire et met de l’ordre dans l’existence. On peut observer ces dynamiques, leur application à sa propre vie, isoler celles qui doivent être améliorées, et avec l’aide de la Scientologie, amener ces différentes parties à s’harmoniser entre elles.

La première dynamique est la dynamique du SOI.

C’est l’impulsion à exister individuellement. Cela comprend son propre corps et son propre mental. C’est l’effort visant à atteindre le plus haut niveau de survie, le plus longtemps possible, pour soi. Cette dynamique inclut l’individu et ses possessions immédiates. Elle n’inclut pas d’autres personnes. La première dynamique est l’impulsion à exister individuellement. Ici nous trouvons l’individualité qui s’exprime pleinement.

La deuxième dynamique est la dynamique de la CRÉATIVITÉ.

La créativité est l’impulsion à faire des choses pour le futur, et la deuxième dynamique inclut toute créativité. Elle comprend la cellule familiale, l’éducation des enfants et toute activité qui rentre dans le cadre d’activités familiales. Elle comprend aussi incidemment le sexe en tant que processus pour garantir une survie future.

La troisième dynamique est la dynamique de la SURVIE DU GROUPE.

C’est l’impulsion à survivre avec un groupe d’individus ou en tant que groupe. C’est la survie du groupe, et celui-ci prend vie et a une existence qui lui est propre. Un groupe peut être une communauté, quelques amis, une entreprise, un club, un état, une nation, une race ou toute autre forme de groupe. Quelle que soit son ampleur, il cherche à survivre en tant que groupe.

La quatrième dynamique est la dynamique de l’ESPÈCE.

La quatrième dynamique de l’Homme est l’espèce humaine. C’est l’impulsion à survivre par l’humanité et en tant qu’humanité. Alors que la nation française pourrait être considérée comme une troisième dynamique, pour les Français, toutes les nations réunies peuvent être considérées comme la quatrième dynamique. Tous les hommes et toutes les femmes, étant des hommes et des femmes, cherchent à survivre en tant que tels et pour le futur de chaque homme et de chaque femme.

La cinquième dynamique est la dynamique des FORMES VIVANTES.

C’est l’impulsion à survivre en tant que formes de vie, avec l’aide d’autres formes de vie, comme on peut le voir dans le règne animal ou végétal, chez les oiseaux, les insectes, les poissons ou les plantes. Cela inclut en fait toutes les formes de vie, tout ce qui est directement et étroitement animé par la vie. C’est le besoin de survivre de toutes les formes de vie existantes. C’est l’intérêt pour la vie en tant que telle.

La sixième dynamique est la dynamique de l’UNIVERS MATÉRIEL.

L’univers matériel se compose de quatre parties distinctes : la matière, l’énergie, l’espace et le temps. Cette dynamique est l’impulsion à survivre de l’univers matériel, par l’univers matériel et avec son aide ainsi que celle de chacun de ses composants.

La septième dynamique est la DYNAMIQUE SPIRITUELLE.

C’est l’impulsion à exister en tant qu’être spirituel ou l’impulsion de la vie elle-même à survivre. Tout ce qui est spirituel, avec ou sans identité, vient se ranger sous la rubrique de la septième dynamique. Elle comprend le fait d’exister, la faculté de créer, de provoquer la survie ou simplement de survivre, le pouvoir de détruire ou de faire semblant d’être détruit. Les idées et les concepts sont une subdivision de cette dynamique, ainsi que le désir de survivre grâce à eux. La septième dynamique est source de vie, distincte de l’univers matériel. Elle est la cause même de la vie. Il existe donc une impulsion pour que survive la source de la vie.

La huitième dynamique est l’impulsion à exister en tant qu’INFINI.

Généralement, on l’appelle aussi Dieu, l’Être suprême ou le Créateur, mais elle est plus exactement définie comme l’infini. Elle embrasse l’infini. C’est pourquoi, selon L. Ron Hubbard : « Ce n’est que lorsqu’on aura atteint l’intégralité de la septième dynamique que l’on pourra découvrir la véritable huitième dynamique. »