La Scientologie pratique-t-elle le lavage de cerveau et la manipulation mentale ?

LA SCIENTOLOGIE PRATIQUE-T-ELLE LE LAVAGE DE CERVEAU ET LA MANIPULATION MENTALE ?

Non. À vrai dire, elle fait exactement le contraire. La Scientologie libère les gens et les aide à penser par eux-mêmes.

Des millions de membres de l’Église de tous milieux ont témoigné des bienfaits qu’ils avaient retirés de la Scientologie. Un aspect revient souvent dans leur description de ce qu’ils ont acquis : ils ne s’étaient jamais sentis aussi maîtres de leur vie auparavant.

En fait, L. Ron Hubbard fut l’un des premiers à découvrir et à dénoncer publiquement des expériences de manipulation mentale et de lavage de cerveau pratiquées par les services de renseignements militaires et gouvernementaux des États-Unis pendant et après la Seconde Guerre mondiale. En outre, il a découvert que la technologie qu’il avait développée, la Dianétique, pouvait annuler les effets d’une forme insidieuse de l’hypnotisme appelée « douleur-drogue-hypnose ».

Des années après ces découvertes d’expériences psychiatriques de manipulation mentale, commanditées par le gouvernement des États-Unis, des documents rendus publics grâce à l’application de la loi sur la liberté d’accès à l’information ont confirmé l’ampleur de l’utilisation de ces techniques. Au fil des ans, l’Église de Scientologie a dévoilé de nombreux cas de lavage de cerveau ou de manipulation mentale comme la pratique de la « déprogrammation ». Ces pratiques sont diamé­tra­lement opposées aux buts de la Scientologie qui visent à libérer l’Homme et à l’amener à recouvrer son aptitude à maîtriser sa vie.