Les Caraïbes

Le 30e anniversaire du voyage inaugural du Freewinds, honore triomphalement 365 jours d’accomplissements impressionnants de la Scientology.

Des scientologues du monde entier montent à bord de notre navire le Freewinds, une retraite religieuse de l’Église de Scientology, afin de planifier l’expansion et célébrer 12 mois de succès continus.

Les invités ont commencé à arriver à bord du bateau de croisière depuis le port d’escale de Bridgetown, à la Barbade ; le vendredi 15 juin et où le bateau de 130 mètres, munis de 9 ponts et d’un blanc brillant attendait. À 18h00, plus de 250 scientologues parmi les plus dévoués au monde étaient sur le quai, ou déjà à bord, et se tenaient sur le ponton dans le vent frais de l’île. L’atmosphère était remplie d’enthousiasme alors que les tambours d’acier de l’orchestre de la Police Royal de la Barbade retentissaient dans la chaleur printanière et que les dignitaires locaux souhaitaient à tous un au revoir amical. Et alors que la proue du Freewinds s’éloignait du quai et se dirigeait vers le large, un feu d’artifice spectaculaire a éclairé le ciel de Bridgetown en l’honneur de son 30e anniversaire.

Les Caraïbes évoquent immédiatement des images de bateaux de croisière majestueux voguant tranquillement de port en port avec des touristes appréciant les îles tropicales, les beaux paysages et le calypso. Et bien que le Freewinds partage certainement des caractéristiques avec d’autres navires de luxe, notamment la cuisine 3 étoiles, des cabines joliment aménagées, l’élégance d’un paquebot classique et des passagers appréciant indéniablement leur entrée dans les Antilles, les comparaisons s’arrête là.

M. David Miscavige, chef ecclésiastique de la religion de Scientology, lance une semaine ponctuée par des soirées captivantes et des briefings portant sur le legs des accomplissements du Freewinds en son anniversaire de perle.
 
 

« Donc, vous vous demandez ce que cela signifie d’assister à ce sommet OT 2018 ? », a demandé M. David Miscavige le chef ecclésiastique de la religion de Scientology. « Et vous vous demandez ce que vous auriez vu si vous aviez navigué à chaque voyage inaugural depuis les trente dernières années ? Eh bien, vous pouvez le raconter en détail ou de façon abrégée. Mais, peu importe car la réponse est : tout. »

Et c’est ainsi que M. David Miscavige, chef ecclésiastique de la religion de Scientology, a lancé une semaine ponctuée par des soirées captivantes et des briefings portant sur le legs des accomplissements du Freewinds en son anniversaire de perle.

La semaine unique qui a lieu en juin chaque année sur le Freewinds est un rassemblement où les scientologues les plus dévoués au monde se réunissent pour passer en revue, réfléchir et célébrer une autre année de croissance sans précédent ainsi que les accomplissements de l’Église, sans parler des plans d’expansion et le succès dans les mois et les années à venir.

Et ce voyage inaugural ne vous a certainement pas déçu.

FAISANT HONNEUR AUX 30 ANS D’HÉRITAGE D’UN BATEAU HUMANITAIRE

En premier, il y a eu une soirée dédiée au majestueux Freewinds. Et en cette 30e année, son équipage dispose d’un registre incomparable dans les Caraïbes, avec plus de 5 000 années d’expérience de navigation en mer et un total de plus de 380 000 miles nautiques, l’équivalent de presque dix-huit fois le tour du monde.

En fait, 365 jours par an le Freewinds trace une voie conduit par une mission humanitaire afin de faire progresser les gens de la mer des Caraïbes. L’équipage du Freewinds, les scientologues et amis ont consacré des dizaines de milliers d’heures à des travaux humanitaires dans les îles qu’ils visitent, par exemple en organisant et en dirigeant des programmes culturels ; en parrainant des actions de prévention de la toxicomanie ou d’éducation aux droits de l’Homme et aux principes moraux pour les jeunes des îles ; et en organisant des soirées caritatives au profit de la collectivité et d’organismes de bienfaisance.

En effet, 2018 a vu des dignitaires d’une myriade d’îles des Antilles et des Caraïbes exprimer leur gratitude et le respect en dévoilant quatre monuments commémoratifs, chacun à l’entrée du port principal de l’île vu par jusqu’à 300 000 personnes chaque jour. L’événement a aussi présenté onze plaques commémoratives en l’honneur du Freewinds, notamment présentées par la police nationale sur la côte colombienne des Caraïbes à Carthagène. Un résumé filmé des moments marquants de ces cérémonies fut présenté lors de la soirée de présentation, ainsi que les remerciement suivant :

« Trente ans est vraiment un jalon, et cela signifie que des individus qui sont passés sur le Freewinds et ceux qui sont actuellement à bord ont vraiment consacré leur vie au service dévoués de l’humanité », a souligné le ministre de l’éducation de la Dominique.

Le Premier ministre de Sainte-Lucie a ajouté, « Le fait est, vous êtes ici année après année, » « Vous êtes devenu une partie intégrante de notre société. »

Alors que le premier ministre de la Dominique a résumé son séjour avec ces mots : « Le Freewinds est maintenant synonyme de la mer des Caraïbes. Dans chaque île... Vous très estimé, et vous êtes très appréciés, pour ce que vous avez fait au cours des 30 dernières années. »

À ce jour, les efforts de bienfaisance incessants du Freewinds ont apporté plus de 450 récompenses, preuves de reconnaissance et proclamations sincères de tous ses amis des Caraïbes, notamment chacune des îles et des ports où il se rend habituellement : Antigua, la Dominique, Saint-Martin, Saint-Christophe-et-Niévès, Tortola, Virgin Gorda, Saint Vincent, la Barbade, Grenade, Aruba, Bonaire, Curaçao, Freeport et Nassau.

UN APERÇU DE L’EXPANSION DE LA SCIENTOLOGY

Chaque année, les participants ont la chance de recevoir un briefing sur tous les détails de la religion et le nombre grandissant de mouvement, et cette année allaient s’avérer plus passionnant que jamais.

Les séminaires de l’après-midi a été organisé par des représentants du management de l’Église et parmi un ensemble de sujets enthousiasment présentés, il y avait le nombre de nouvelles orgs idéales en cours de préparation. Une présentation de la multitude de futures orgs idéales incarnent l’esprit de la croisière, avec de nouveaux projets d’inauguration sur plusieurs continents de Port Elizabeth en Afrique du Sud, à Newcastle en Angleterre en passant par San Juan à Porto Rico jusqu’à Santa Barbara en Californie.

Une récapitulons énergique célébra ensuite le lancement historique de la chaîne de télévision de Scientology en mars et un aperçu en coulisses de Scientology Media Productions. En fait, les participants ont découvert comment cette propriété de l’Église et studio Hollywoodien diffuse les productions originales et s’occupe des mille-et-un détails concernant la diffusion dans le monde en 17 langues.

Pour conclure la présentation les passagers ont eu une revue sur la façon dont l’expansion de la religion, touche les Églises locales de Scientology dans le monde entier, avec des nombres de personnes venant visiter les églises record dans l’histoire de la Scientology.

UNE SOIRÉE DÉDIÉE AU LEGS DU FONDATEUR L. RON HUBBARD (LRH)

« Vous êtes sur le point d’entendre un compte rendu sur LRH défendant les droits de l’homme... Et rappelez-vous, ce qui était en jeu à l’époque, est ce qui est en jeu aujourd’hui, » a déclaré M. Miscavige alors qu’il donnait son discours d’introduction aux présentations biographiques tant attendues.

Dan Sherman, le biographe de LRH, présenta une brillante histoire sur la bataille de L. Ron Hubbard pour les droits de l’homme en Afrique du Sud. Il parla en particulier de la légendaire déclaration des droits de l’Homme et la constitution écrite par L. Ron Hubbard pour la Rhodésie — un document conçu pour détruire les murs de préjugés raciaux tel l’apartheid.

Ce qui rendit la présentation encore plus exaltante fut des interviews filmées de ceux qui travaillait avec LRH et ceux dont les vies on été transformées grâce à son séjour en Afrique du Sud — un endroit au potentiel sans limites et un endroit où il a donné un grand espoir pour son peuple.

UNE SOIRÉE AU NOM DE L’HUMANITÉ

La soirée conventionnelle qui se consacre à l’International Association of Scientologists (IAS) et à sa mission de faire avancer les activités d’amélioration sociale de la religion, est une partie dynamique de chaque anniversaire du voyage inaugural. Les campagnes parrainées par l’IAS et les initiatives reconnues dans notre rapport de milieu d’année ont inclue :

  • La Commission des Citoyens pour les droits de l’Homme (CCDH), qui a dévoilé et vérifié les abus psychiatriques parmi toute le structure sociales du Danemark, parmi les communautés Noires des capitales des États-Unis et parmi les indiens de Vancouver en Colombie britannique.
  • Tous unis pour les droits de l’Homme et Des jeunes pour les droits de l’Homme qui a déclenché un mouvements dans des écoles de la Guyane en Amérique du Sud, au trafic de drogue du sud-est de la Floride et à l’intérieur d’anciennes zones de conflit au centre d’Israël.
  • La Fondation pour un monde sans drogue qui a décidé de contrer la consommation de drogue à Chypre dans les quartiers des boites du nuit et posé les bases pour Un monde sans drogue pour la jeunesse dans 19 États de l’Inde et traversant le pays d’une côte à l’autre, pour Un monde sans drogue en Amérique.
  • Et finalement, avec des programmes soutenus par l’IAS le programmes de sauvetage du Chemin du bonheur apportant le calme et la résurgence des valeurs morales dans les rues de Twin Cities, le programme Narconon de réhabilitation des toxicomanes qui a sapé les taux de consommation dans l’est de Taïwan et Applied Scholastics faisant monté en flèche le taux de diplômés dans tout les établissements éducatifs du Nigéria.

La semaine a été couronnée par une récompense qui a tout à voir avec le Freewinds et qui est gigantesque en soi. Parce que, dans le sillage d’une campagne de sensibilisation menée par le Freewinds avec la distribution de millions d’exemplaires du Chemin du bonheur, La vérité sur la drogue et l’Histoire des droits de l’Homme dans toute la Colombie et après l’inauguration de l’Église de Scientology nationale de Bogotá, la violation des droits de l’Homme en Colombie a chuté de 96 % et le pays a gagné un accord de paix historique entre les troupes des FARC et le gouvernement national, mettant fin à 50 années de guerre civile. C’est alors que la police colombienne en retour, a remis la médaille de la plus haute distinction au chef ecclésiastique de la religion de Scientology, M. David Miscavige, pour « sauver l’humanité de la violence, du mal, du terrorisme, de la consommation de drogue et tous les éléments négatifs qui la menacent. »

Lors d’une cérémonie de présentation officielle sur le lieu de lancement et l’arrêt final du voyage inaugural de l’anniversaire à Bridgetown, à la Barbade, le Général de la Police colombienne Carlos Ramiro Mena Bravo a remis à M. Miscavige la médaille de la « Transparencia Brigadier General Jaime Ramírez Gómez. » La récompense est parmi les plus prestigieuse récompenses de la police nationale et représente « le courage, la bravoure et l’honnêteté » et le fait de faire preuve « D’idéaux, de morale et des valeurs éthiques les plus hautes. » En présentant la médaille à M. Miscavige, général Mena a déclaré : « Il y a plus d’une raisons de remettre cette médaille à la personne qui dirige la grande organisation de la Scientology. La Police Nationale salue, remercie et matérialise notre grande gratitude pour toute la formation, la motivation et le respect que M. Miscavige a donné, non seulement pour chaque agent de police et officiers de l’armée de Colombie, mais pour chaque citoyen qui a bénéficié de la technologie de L. Ron Hubbard et des campagnes humanitaires qu’il avait inspirées. Congratulation au nom de toute la police Colombienne. Merci pour votre inestimable soutien afin de nous aider à construire une nouvelle société et pour nous avoir accepté dans votre équipe. Comme M. Hubbard l’a dit un jour : « Nous sauvons des êtres... nous travaillons pour l’éternité. »


Et avec cela, la semaine avait vraiment pris fin et le thème d’une expansion grandissante est passé à un tout autre niveau. En effet, la croissance de l’église est exponentielle depuis les trois dernières décennies, depuis que ces événements ont lieu et ce n’est pas accidentel. Rien que l’an dernier, de nouvelles Églises ont ouvert à Dublin en Irlande, à Birmingham en Angleterre, à Amsterdam aux Pays-Bas pour l’Europe, puis à Johannesbourg Nord en Afrique du Sud, Salt Lake City dans l’Utah et dans la Silicon Valley, en Californie pour les États-Unis. Dans le mois juste avant la croisière, deux autres bijoux ont été ajoutées à la couronne de nouvelles églises : Perth en Australie et Orlando en Floride, faisant près de 70 majeures Église de Scientology dans des villes sur 6 continents dans le monde entier et avec de nombreuses autre sur la voie rapide de lancement.

Donc, alors que les représentants rentraient chez eux, avec les nouveaux plans en place pour une autre année d’expansion et d’amélioration sociale, M. Miscavige a délivré le message de clôture suivant :

« Bien que cela puisse être la fin de notre 30e anniversaire du voyage inaugural, chaque fin est aussi un nouveau départ...

« Et dans ce cas, ce qui commence ici et maintenant doit continuer pour l’éternité ! »

Débordant de nouvelles visions pour un nouveau futur frais et radieux, tous ont débarqué, sachant qu’ils allaient continuer de travailler vers de nouveaux horizons.