Dublin, Irlande

LE CENTRE DE SCIENTOLOGY POUR L’INTERACTION ET LES PARTENARIATS, OUVRE AU SUD DE DUBLIN

Une nouvelle Église de Scientology et un centre communautaire sur un domaine de plusieurs hectares a ouvert ses portes pour les communautés de Dublin.

L’Irlande a longtemps été une terre de perspectives qui évoque la beauté ancienne et éternelle des histoires qui sont racontées encore et toujours afin de maintenir la Terre en mouvement sur son axe. Cette tradition nous amène directement au monde d’aujourd’hui avec la beauté, la passion et la fierté qui fait de l’île d’Émeraude un endroit appelant pour toujours notre retour.

C’est ainsi que durant un bel après-midi d’octobre, 12 mois jour pour jour après l’inauguration du Bureau des affaires nationales à Dublin, sur l’emblématique Merrion Square, que l’Église de Scientology a coupé le ruban d’une nouvelle Église et un centre communautaire. Le bâtiment est consacré à offrir les programmes parrainés par la Scientology. C’est aussi un centre pour les activités civiques et un lieu de rassemblement pour renforcer les communautés de Dublin et de toute l’Irlande.

La présence de M. Miscavige dans la capitale de l’Irlande, marque l’importance de la journée, alors qu’il consacre la nouvelle Église de Scientology et le centre communautaire de Dublin.

« Aujourd’hui nous respectons un engagement en faisant honneur à un pays que notre fondateur, L. Ron Hubbard, aimait tant et un peuple qu’il décrit comme merveilleusement chaleureux, même si le temps ne l’est pas toujours, » a déclaré M. David Miscavige, chef ecclésiastique de la religion de Scientology à la foule rassemblée. Et si cela ne le prouve pas, alors permettez-moi de citer M. Yeats : « L’Homme vit et meurt de nombreuse fois entre ses deux éternités … et l’Irlande d’autrefois le savait. »

Les cadeaux de cette connaissance, a fait remarquer M. Miscavige, ont été donnés au monde avec une bienveillance qui se reflète dans l’esprit de coopération et de service à la collectivité que le nouveau centre représente.

« Donc, à l’Irlande éternelle, l’Irlande transcendante : vous avez gardé la littérature en vie pendant 500 ans. Vous avez construit l’Amérique, et vous l’avez peut-être même découverte. Vous avez enseigné l’égalité à l’humanité et la manière de vivre avec dignité lorsque celle-ci vient à manquer. Et vous nous avez enseigné qu’il n’y a pas de denrée plus précieuse que la beauté, sur laquelle vous vous trouvez. C’est pourquoi nous sommes fiers d’être à vos côtés, alors que nous ouvrons cette nouvelle Église de Scientology et centre communautaire de Dublin. »

En effet, la ville occupe une place spéciale dans l’histoire de la Scientology, car en 1956, le fondateur de la Scientology, L. Ron Hubbard, a vécu à Dublin et travaillé à Merrion Square, où il a développé le cours d’efficacité personnelle, un programme conçu pour permettre à tous d’être plus efficace dans la vie.

Le Bureau des affaires nationales à Merrion Square, a ouvert ses portes le 15 octobre 2016, ranimant cette tradition et qui, à son tour, a offert les programmes parrainés par la Scientology dans toute l’Irlande. Durant ces derniers mois, les initiatives humanitaires que le Bureau a menées ont sensibilisé des centaines de milliers d’élèves, des enseignants et des citoyens grâce à la prévention des drogues, l’alphabétisation, les droits de l’Homme et des activités pour les jeunes. Les membres du Bureau national ont servi à accueillir des classes interreligieuses d’universités, des remises de prix à des galas pour les champions contre la drogue et des journées portes ouvertes afin de promouvoir la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

En continuant dans ce même esprit, la nouvelle Église de Scientology et le centre communautaire, sur un campus de 2,7 hectares situé dans le cœur du sud de Dublin, sont exclusivement conçus pour servir de foyer à toute la collectivité et constituent un lieu de réunion pour les efforts de coopération. À l’intérieur, l’auditorium de 1 050 places à la pointe du progrès est entièrement équipé pour accueillir des évènements locaux : que ce soit des soirées de charité, des concerts, des soirées littéraires, des réunions entre voisins, des séminaires d’éducation et des conférences et des fonctions civiques. Le terrain de sport est également bien équipé et peut être utilisé pour du football gaélique, du hurling, du rugby et du football. En fait, les installations, y compris les salles de réunions et le café, sont à la disposition des activités communautaires et des organisations caritatives, y compris les clubs locaux, les écoles et les organisations de jeunes.

Marquant l’importance des possibilités offertes par la transformation d’un site abandonné en un centre revitalisé pour la communauté, des responsables locaux et des dignitaires ont fait honneur à l’esprit fraternel de cette occasion. Ils s’agissait de : Mme Nicola Keating, militante contre les stupéfiants à Tallaght, Mme Amina Mustafa Keogh, Directrice du programme de sport contre le racisme et M. Philip Cummings, poète primé et traducteur.

Avec 20 ans d’expérience au premier plan face aux problèmes de la dépendance et la toxicomanie, Mme Keating voit la campagne La vérité sur la drogue parrainée par l’Église comme une nécessité vitale : « L’Irlande est un pays magnifique », dit-elle. Mais malheureusement nous souffrons d’une épidémie de drogues. Cinquante-quatre pour cent de la population utilise des substances de manière abusive et ses personnes souffrant d’addiction errent dans les rues de Dublin comme des âmes oubliées. Votre programme pour un monde sans drogue est direct et s’adresse à tout le monde. Et j’ai déjà vu son utilisation prendre de l’envergure, à la fois ici à Dublin et jusqu’en bas à Cork. Vous avez tendu la main aux toxicomanes, aux sans-abris, aux jeunes à risques, aux familles d’émigrés et aux irlandais de tous les horizons. En fait, il n’y a rien à ajouter lorsque l’on a déjà distribué le livret La vérité sur la drogue à plus de 500 000 personnes en Irlande. »

Mme Keogh décrit également un mouvement national des droits de l’Homme généré au cours des 12 derniers mois sous la bannière de Tous unis pour les droits de l’Homme : « Chaque garçon et fille lors de notre sensibilisation sur les programme reçoit un exemplaire de votre livret des droits de l’Homme, en combinaison avec nos ateliers contre le harcèlement. En fait, quarante-huit de nos bénévoles utilisent le programme, de Cork à Limerick et de Galway à Dublin. Avec des kits pédagogiques à disposition, ils donnent des séminaires et des conférences, laissant derrière eux les graines des droits de l’Homme partout où ils vont. Et avec près de 3 000 étudiants qui terminent le programme, nous créons une armée des droits de l’Homme en pleine essor !

Philip Cummings, auteur irlandais, poète et linguiste, a parlé de la détermination de l’Église à apporter la philosophie et les connaissances de L. Ron Hubbard pour l’Irlande, traduits dans sa langue maternelle, et la manière dont cela a prouvé le respect immense pour la culture et l’histoire du pays: « Pour la langue elle-même, par votre dévouement à ce projet et l’opportunité que vous avez offert à toute une équipe de traducteurs qui a pu travailler sur des matériaux qui vont être lu, vous avez fait beaucoup et de façon concrète, pour promouvoir et encourager l’utilisation de l’irlandais.

Pádraig Pearse, l’un de nos plus grands leaders politiques avait ce dicton : « Tír gan teanga, tír gan anam. » « Un pays sans langue, c’est un pays sans âme. » Donc même si vous n’en êtes pas conscients, et même si cela n’a pas été votre intention, ce que vous réalisez aujourd’hui, avec l’aspect de la langue irlandaise, aide en fait et pratiquement, à garder en vie l’âme de l’Irlande. »


La nouvelle Église et le centre communautaire sont ouverts à tous les visiteurs et présentent la Dianetics et la Scientology en commençant avec le centre d’information public. Ses panneaux informatifs présentent plus de 500 films portant sur les croyances et les pratiques de la religion de Scientology, ainsi que sur la vie et l’héritage de son fondateur, L. Ron Hubbard.

Le centre d’information présente également les nombreuses initiatives humanitaires et les programmes d’aide pour la communauté parrainés par l’Église de Scientology, notamment : un réseau mondial de centres d’alphabétisation et d’apprentissage, une campagne internationale d’information, de prévention et de réhabilitation des toxicomanes, une initiative des droits de l’Homme et le programme des ministres volontaires.

En plus des services, des mariages, des baptêmes et d’autres services religieux, la chapelle peut être utilisée par des groupes communautaires pour une large gamme de réunions, comme des séminaires, des conférences et des ateliers. Les nouveaux locaux comprennent en outre plusieurs salles pour les séminaires et les cours, en plus d’un étage entier dédié à l’audition de Scientology (conseil spirituel).


L’inauguration de la nouvelle Église et du centre communautaire arrive durant une période d’expansion extraordinaire pour la religion avec plus de 60 nouvelles Églises de Scientology de Los Angeles à Tampa, de Londres à Milan, de Tel Aviv à Tokyo et de Kaohsiung à Bogota. Au cours des dix dernières années, ces inaugurations ont conduit à un essor mondial de la religion à une vitesse qui dépasse celle des 50 années précédentes combinées.

En 2017, les inaugurations de nouvelles Églises de Scientology ont eu lieu à Auckland, en Nouvelle-Zélande, à San Fernando Valley, en Californie, à Miami en Floride et à Copenhague au Danemark.

D’autres Églises de Scientology vont ouvrir leurs portes dans les 12 prochains mois dans des centres culturels très actifs, en Europe, en Amérique du Sud, en Amérique du Nord et en Afrique.