Église de Scientologie officielle : Dianétique et L. Ron Hubbard, but de la vie, survie, comprendre le mental

LE BUT DE LA VIE

L’une des percées fondamentales de la Dianétique a consisté à fournir une définition concise du but de la vie elle-même. Lorsque L. Ron Hubbard a découvert ce qu’il a appelé le principe dynamique de l’existence, un grand nombre de questions demeurées jusque-là sans réponse ont été élucidées.

On peut considérer que le but de la vie est la survie infinie. Savoir que l’Homme cherche à survivre est un fait connu. Ce qui est nouveau est d’avoir décelé que c’est là sa motivation première. Et l’on peut démontrer que l’Homme, en tant que forme de vie, quels que soient ses buts et ses actions, obéit à une seule et unique injonction : SURVIS ! »

Il s’agit du dénominateur commun à toute vie. De cette découverte a découlé la résolution définitive des aberrations et des maux de l’humanité.

Lorsque l’impulsion fondamentale —« Survis ! » — a été isolée comme la base de toutes les activités d’une forme de vie, il a alors fallu chercher ce que l’individu faisait pour survivre. Cette recherche a révélé deux éléments essentiels qui permettaient de résoudre l’équation et de comprendre ce qui motive toutes les actions de la vie : la douleur et le plaisir.

Survivre ne consiste pas seulement à vivre plutôt que mourir. Il existe plusieurs niveaux de survie.

Plus quelqu’un semble capable de maîtriser sa vie et d’augmenter son niveau de survie, plus il en retire du plaisir, de l’abondance et de la satis­faction.

La douleur, la déception et l’échec résultent d’activités contraires à la survie.

Ainsi, on peut dire que les actions qui éloignent de la douleur et rapprochent du plaisir favorisent la survie.