Les principes de la Scientologie — La Scientologie : une connaissance de la vie

LA SCIENTOLOGIE : UNE CONNAISSANCE DE LA VIE

Le symbole de Scientologie est un grand S sur deux triangles. Le S représente la Scientologie. Les deux triangles représentent des concepts importants dans la religion de Scientologie. Le triangle inférieur représente l’affinité, la réalité et la communication qui liées ensemble équivalent à la compréhension. Le triangle supérieur se compose d’une autre série de facteurs interdépendants : la connaissance, la responsabilité et le contrôle.

Malgré tout ce que la Dianétique avait résolu dans le domaine du comportement humain et du mental, une question était restée en suspens. Quand quelqu’un regarde une image mentale, qui la regarde ?

En automne 1951, après avoir observé un bon nombre de personnes qui appliquaient la Dianétique et trouvé des points communs aux expériences et aux phénomènes, L. Ron Hubbard perça le mystère. Après une revue détaillée de toutes les données de sa recherche, il isola la réponse : l’Homme n’était ni son corps ni son mental, mais en fait un être spirituel. L’Homme était la source de tout ce qui est bon, décent et créatif sur Terre : il était l’individu, l’être lui-même. Après cette découverte, L. Ron Hubbard a fondé la religion de la Scientologie car il avait pénétré sans l’ombre d’un doute dans un domaine qui appartenait traditionnellement à la religion : celui de l’âme.

Cependant, le terme âme avait pris des sens tellement différents dans d’autres pratiques et religions, qu’il fallait trouver un nouveau terme pour expri­mer exactement ce qui venait d’être découvert. L. Ron Hubbard choisit le mot thétan. Thétan vient de la lettre grecque thêta (symbole thêta), le symbole tradi­tionnellement utilisé pour représenter la pensée ou la vie.

Un thétan est la personne elle-même, ce n’est pas son corps, ni son nom, ni l’univers physique, ni son mental, ni quoi que ce soit d’autre. C’est ce qui est conscient d’être conscient, l’identité qui EST l’individu. On ne peut pas dire que l’on a un thétan. Un thétan n’est pas quelque chose que l’on garde en sa possession, à part, et qui ne fait pas partie de soi. On est un thétan.

La suite logique des recherches de L. Ron Hubbard fut alors d’étudier le phénomène de l’extériorisation. Différents textes religieux mentionnent ce phénomène, mais jamais il n’avait été analysé avec un regard aussi attentif. Ces recherches amenèrent L. Ron Hubbard à conclure qu’un thétan est capable de quitter son corps et de vivre indépendamment de la chair. Une fois extériorisé, l’individu peut voir sans ses yeux, entendre sans ses oreilles et toucher sans ses mains. Jusque-là, l’Homme n’avait jamais vraiment compris qu’il pouvait ainsi se détacher de son mental et de son corps. Grâce à la Scientologie, l’individu peut atteindre cet état d’extériorisation et acquérir ainsi la certitude qu’il est lui-même et non pas son corps.