Les parties du mental

LES PARTIES DU MENTAL

L. Ron Hubbard a découvert que le mental est composé de deux parties distinctes. L’une d’entre elles, celle dont vous vous servez consciemment et dont vous êtes conscient de l’existence, est appelée le mental analytique. C’est la partie du mental qui pense, observe les informations, s’en souvient et résout des problèmes. Le mental analytique possède des banques mnémoniques standard qui contiennent des images mentales et utilise les informations classées dans ces banques pour prendre des décisions favorisant la survie.

Deux éléments semblent être enregistrés dans ces banques de données standard, mais ne le sont pas : ce sont la douleur physique et la douleur émotionnelle. Dans les moments de douleur intense, le mental analytique cesse momentanément de fonctionner et la deuxième partie du mental, le mental réactif, prend le dessus.

Lorsqu’une personne est totalement consciente, son mental analytique demeure entièrement aux commandes. Lorsque l’individu est partiellement ou totalement « inconscient », le mental réactif entre en jeu, partiellement ou totalement. L’« inconscience » peut être causée par le choc d’un accident, l’anesthésie d’une opération, la douleur d’une blessure ou le délire d’une maladie.

Lorsqu’une personne est inconsciente, le mental réactif enregistre fidèlement toutes les perceptions de l’incident, tout ce qui se déroule autour de la personne et ce qui est dit en sa présence. De plus, il enregistre toutes les sensations de douleur et classe cette image mentale dans ses propres banques de données. On ne peut ni contrôler ni se rappeler consciemment les images contenues dans le mental réactif. Une personne qui a perdu connaissance lors d’un accident semble être inconsciente et ignorer tout ce qui se passe autour d’elle. Mais en réalité, son mental réactif continue de tout enregistrer minutieusement et le met de côté pour un usage ultérieur.