L’échelle des tons émotionnels

L’ÉCHELLE DES TONS ÉMOTIONNELS

Un autre outil que l’on étudie en Scien­tologie et que l’on utilise dans la vie de tous les jours est ce que l’on appelle l’échelle des tons émotionnels. Il a fallu de longues heures de tests et de soigneuses observations pour codifier l’échelle des tons. Elle place chaque émotion dans un ordre précis sur une échelle graduée. Avant les recherches de L. Ron Hubbard, ce domaine n’avait jamais été examiné de la sorte. L’Homme jouissait de ses émotions ou les subissait, mais ne les comprenait pas vraiment.

Avez-vous déjà essayé de remonter le moral d’une personne affligée par un deuil récent avec quelques paroles enjouées ? Sa réaction serait sans doute d’éclater en sanglots.

Ou avez-vous connu quelqu’un incapable de sortir de son inertie face à la vie ? Quoi qu’il se passe autour de lui, il restera dans une apathie chronique. Il semble pourtant en bonne santé, il a une famille qui l’aime et une position très enviable, mais cela n’y change rien. Rien ne l’intéresse, tout lui est égal.

L’échelle des tons révèle, de façon précise, le comportement de tels individus et indique le meilleur moyen de communiquer avec eux et de les aider.

On peut découvrir où quiconque, y compris soi-même, se trouve sur l’échelle des tons et savoir alors, à l’aide de la Scientologie, comment le faire accéder à un ton plus élevé, afin de développer sa personnalité et jouir ainsi de qualités comme la compétence, l’assurance et l’honnêteté. Le bien-être et la joie de vivre sont aussi l’apanage de tels niveaux.