Église officielle de Scientologie : Dianétique, L. Ron Hubbard, histoire des religions, antécédents et origines

DÉBUTS DE L’ÉGLISE DE SCIENTOLOGIE

Avec la publication de La Dianétique : la puissance de la pensée sur le corps, le 9 mai 1950, un mouvement national a commencé. En été, les gens qui avaient lu La Dianétique ont afflué chez L. Ron Hubbard à Elizabeth, dans le New Jersey. Ils voulaient en savoir plus. Ils voulaient devenir plus compétents dans l’audition de Dianétique. Et à cette demande, quatre personnes (un avocat, un éditeur, un médecin et un ingénieur) ont abordé L. Ron Hubbard pour former une Fondation de recherche Hubbard de Dianétique. Avec son consentement, la Fondation a été ouverte à Elizabeth.

Figurant sur la liste des best-sellers du New York Times pendant 26 semaines consécutives, La Dianétique a soulevé une tempête d’intérêt aux États-Unis, entraînant l’ouverture de quatre autres Fondations en Amérique où les étudiants ont été formés à la Dianétique.

Continuant sa recherche sur le mental, L. Ron Hubbard s’est mis, à la fin de 1951, à étudier l’esprit humain pour savoir qui ou quoi faisait fonctionner le mental. Grâce à cette découverte fondamentale et élémentaire de l’esprit humain, un nouveau sujet venait d’être fondé : la Scientologie.

Des groupes d’étudiants de partout dans le monde se sont rendus à Phoenix, en Arizona, où L. Ron Hubbard a tenu des classes et des conférences au sujet de la Scientologie. Par la suite, les étudiants qui sont retournés dans leur région ont formé des groupes de Scientologie, pas seulement en Amérique, mais en Angleterre, Australie, France, Allemagne, Nouvelle-Zélande et Afrique du Sud.

Comme l’esprit humain appartient de droit au domaine de la religion, un groupe de scientologues de Los Angeles ont formé la première Église de Scientologie en février 1954. Vers le milieu de la décennie suivante, plus d’une douzaine d’Églises de Scientologie existait dans environ cinq pays ainsi que des dizaines de groupes de Scientologie dans des dizaines de nations.