East Grinstead, Royaume-Uni

L’inauguration du centre continental Narconon du Royaume-Uni annonce une nouvelle ère novatrice de réhabilitation des toxicomanes

L’espoir arrive dans la campagne de l’East Sussex avec l’ouverture d’un centre Narconon dynamique conçu à la fois pour réhabiliter les toxicomanes et pour former la prochaine génération de spécialistes de la réhabilitation de Narconon, tout en aidant l’Angleterre à se débarrasser de son épidémie effarante de stupéfiants. Cette inauguration a été rendue possible grâce à la généreuse contribution des membres de l’Association Internationale des scientologues.

C’est sous les acclamations de centaines de sympathisants réunis sur son site de l’East Sussex qu’a été coupé le ruban, le samedi 5 septembre, d’un centre Narconon modèle de réhabilitation des toxicomanes du Royaume-Uni. L’établissement promet de fournir un cadre très efficace pour aider les personnes à se libérer elles-mêmes de l’emprise de la toxicomanie et dans le même temps pour former le personnel de Narconon de tout le Royaume-Uni.

Sympathisants, dignitaires et invités ont rejoint le personnel de Narconon pour célébrer l’ouverture du nouveau centre continental Narconon de réhabilitation et de formation du Royaume-Uni dans ses installations de trois hectares et demi à la périphérie du village de Maynards Green.

 

Les fameuses méthodes de Narconon pour une réhabilitation sans drogue basée sur les recherches et les écrits du fondateur de la Scientology, L. Ron Hubbard, seront dispensées dans un environnement sans distraction de trois hectares et demi, dans la campagne près du village de Maynards Green. Ce centre ouvre alors que nous connaissons une période passionnante d’expansion du réseau Narconon dans le monde entier.

La Présidente de l’Association for Better Living and Education International, (ABLE, Association pour une vie et une éducation meilleures), était sur place pour présider l’inauguration. « Ce nouveau centre Narconon ne fournit pas seulement des services de réhabilitation, mais sert aussi de centre modèle pour la formation du personnel des futurs centres Narconon du Royaume-Uni, a-t-elle dit. Des centaines de millions de personnes consomment de la drogue et nombre d’entre elles connaissent une mort précoce. Ensemble, nous pouvons inverser les maux de la dépendance et transmettre au monde entier l’image d’un Royaume-Uni porte-drapeau d’une société sans drogue. »

Mme Sheila MacLean, directrice du Narconon du Royaume-Uni a résumé la signification de cette journée quand elle a remarqué : « Dans cette nouvelle installation magnifique, nous avons un environnement idéal pour la réhabilitation et la formation des professionnels qui cherchent à mettre en œuvre ce programme efficace dans leurs communautés. Nous avons maintenant la responsabilité de l’utiliser pour le bien de la communauté. Et c’est ce que nous allons faire. »

Le moment du lancement de ce centre Narconon à une époque où le problème de la toxicomanie est si urgent et si grave au Royaume-Uni, est vraiment une chance.

« Les résultats d’une enquête nationale sur les drogues en 2014 sont stupéfiants », a déclaré le maire d’East Grinstead, M. Dick Sweatman aux personnes rassemblées pour l’inauguration. « Aujourd’hui, plus de 3 millions de personnes prennent des drogues illégales dans ce pays. Et au cas où vous pensez que c’est juste un problème avec les défavorisés des villes, 40 pour cent des consommateurs appartiennent aux hautes sphères de la société. Il y a maintenant dans le pays plus d’un millions de consommateurs de drogue posant problèmes. Ce sont des proportions épidémiques. »

M. Sweatman ajouta qu’il apprécie que le programme Narconon soit « complet et inclut tout ce qui est nécessaire pour aider les personnes à recouvrer la santé et pour leur enseigner les outils qui leur évitent de replonger et leur permettent de réussir. C’est non seulement un centre de réhabilitation de la toxicomanie dispensant un programme très réussi, c’est également un centre de formation pour recruter des spécialistes de Narconon qui s’attaqueront à ce problème de la drogue. »

Lors de l’inauguration du Narconon, parmi les orateurs se trouvait le Dr Basant K. Puri, professeur de médecine à l’hôpital Hammersmith et au collège impérial de Londres, qui dirige le groupe Lipid Neuroscience du département des sciences de l’imagerie de la faculté de médecine. Le Dr Puri a exprimé ses éloges pour la méthode de Narconon permettant une réhabilitation de la dépendance sans utilisation d’aucun médicament.

« D’après mon expérience et ma propre recherche, j’ai constaté qu’une approche holistique et naturelle est la voie à suivre, a dit le Dr Puri, et que donner aux toxicomanes des médicaments de substitution ou même des médicaments supplémentaires augmente tout simplement la dépendance et la souffrance. Je dois dire que M. Hubbard était un homme bien en avance sur son temps. »

M. Steven Taylor, conseiller municipal de Heathfield and Waldron a accueilli Narconon dans ses nouveaux locaux au nom de sa commune. « Nous sommes heureux de vous compter parmi nous, a-t-il dit. Nous souhaitons une grande réussite à Narconon, ses employés et ses étudiants. »

L’orateur final était Mme Diana Coad du Conseil national de prévention de la toxicomanie. « Je peux vraiment dire que le taux de réussite de Narconon n’a pas son pareil, a-t-elle souligné. J’ai vu tellement de gens terminer leur programme de traitement de l’alcoolisme et de la toxicomanie et sitôt après, reprendre de suite leur vie initiale de dépendance. Mais la grande majorité des diplômés de Narconon continuent en ayant des vies stables, éthiques, productives, sans drogue, pendant des années. »

« J’aurais aimé avoir connu M. Hubbard, car c’était vraiment un homme brillant et fascinant, un visionnaire, un leader et un innovateur, et le succès de ce programme est dû à ses découvertes. »

Après la cérémonie d’ouverture et le coupé du ruban, lorsque les invités affluaient pour visiter le centre et mieux connaître le programme, Mme Coad a dit, « Je ne peux pas décrire ma fierté et ma joie d’avoir participé à cette cérémonie d’aujourd’hui. L’ensemble de l’inauguration a été extrêmement passionnant, cela va aider tellement de gens ! C’est le début de notre lutte contre la drogue, de notre attaque contre ces toxines dangereuses, et ce sera une guerre que nous allons gagner. »

Un invité de Londres a promis de « promouvoir votre programme de réhabilitation sans utilisation de médicament auprès de toutes les personnes avec lesquelles il aborde ce problème. C’est vraiment la voie à suivre et même le gouvernement (britannique) le reconnaît. Le fait que vos programmes en fassent la promotion est incroyable et je pense que le monde a besoin de le savoir ! »

Après la cérémonie, le Dr Puri a ajouté, «  Je pense qu’il est vraiment important d’éduquer différentes personnes et de leur démontrer qu’il y a une option non-pharmaceutique pour la réhabilitation des patients. »

Un autre invité présent se mit à conclure : « Grâce à l’ouverture de cette nouvelle installation, je peux voir comment la toxicomanie sera traitée efficacement. Je connais le fils d’un ami qui est toxicomane, je vais lui parler du centre et l’amener ici. »

_________________

Cela fait près de 50 ans que Narconon sauve nombre de ceux que l’on pensait avoir perdus à jamais en raison de leur toxicomanie. Sa mission est de fournir un ensemble de solutions efficaces pour réhabiliter les toxicomanes et aider toute nation à se prémunir contre le fléau de la drogue.

Narconon s’adresse aux personnes du programme en tant qu’« étudiants » plutôt que « toxicomanes » ou « victimes », et son seul but est de fournir aux gens les outils nécessaires pour leur permettre de réussir à mener une vie sans drogue. Chaque détail a été pris en compte afin d’apporter aux étudiants la stabilité et le confort dont ils ont besoin pour commencer à se libérer de la dépendance et à reconstruire leur vie sans drogue.

Le programme Narconon commence par une période de sevrage non médical et sans médicament destinée à aider la personne à se débarrasser de sa dépendance à la drogue aussi rapidement et confortablement que possible. Elle est suivie par une méthode particulière de détoxication, spécifiquement adaptée pour aider les consommateurs de drogues à éliminer du corps les résidus qui provoquent les envies irrésistibles, en subvenant en même temps aux besoins du corps avec des suppléments alimentaires. La dernière composante du programme est une série de cours d’aptitudes pour la vie qui fournissent aux étudiants les outils nécessaires pour rester sans drogue pour le reste de leur vie.

Des outils audiovisuels aident à contourner les barrières d’analphabétisation et facilitent la duplication et la compréhension. En effet, 23 films d’instruction ont été créés en 29 langues et dialectes pour les différentes parties du programme Narconon.

_________________

L’ouverture de ce centre Narconon ultramoderne du Royaume-Uni a été rendue possible grâce à la généreuse contribution des membres de l’Association internationale des scientologues. C’est le deuxième des Narconon modèles à ouvrir dans les semaines à venir. Et le 5 septembre, c’était l’inauguration du Narconon continental Europe dans la campagne danoise. Narconon Amérique latine à Mexico, apportant ses services à 21 pays d’Amérique latine, ouvre ensuite, suivi par les installations Narconon au sommet de la colline d’Ojai en Californie, spécialement destinées à offrir les services de réhabilitation aux artistes et aux leaders de la société.

Les centres Narconon fonctionnent aujourd’hui dans 23 pays situés sur les six continents. Pour obtenir davantage d’informations, visitez narconon.org