Lake Arresø, Danemark

Le nouveau Narconon continental pour l’Europe apporte une solution contre la toxicomanie au Danemark et au-delà

Le coup d’envoi d’une série d’ouvertures de centres Narconon continentaux a été donné ce mois-ci, sur un magnifique domaine de plus de 6 hectares dans la campagne danoise, un cadre idyllique, sans distraction, pour ceux qui cherchent à se libérer de l’emprise dévastatrice de la dépendance des drogues. Cette ouverture a pu avoir lieu grâce aux généreuses contributions des membres de l’Association internationale des scientologues.

Samedi 5 septembre, plus de 1 000 sympathisants, et les distingués invités de Narconon, se sont rassemblés au bord du lac Arresø, pour un moment historique dans le mouvement de réhabilitation des toxicomanes de Narconon. C’était l’inauguration du nouveau centre Narconon continental pour l’Europe, sur une propriété de plus de 6 hectares, en pleine nature danoise, entourée d’une forêt pastorale majestueuse, d’une splendeur presque indescriptible.

Le centre européen se trouve sur un domaine de plus de 6 hectares, idéalement conçu pour fournir un environnement exempt de distraction aux personnes qui viennent se libérer des ravages de la toxicomanie et de l’alcoolisme. Il comprend un centre de formation de spécialistes de la réhabilitation qui vont tenir les futurs centres Narconon, prometteurs d’une lutte active contre l’invasion par les stupéfiants des 50 pays européens.

Les sympathisants de Narconon et leurs distingués invités, rassemblés dans la campagne danoise retirée, le 5 septembre, pour inaugurer le nouveau Narconon continental pour l’Europe sur une propriété de plus de 6 hectares au bord du lac Arresø.

 

Le centre ouvre à une période de croissance sans précédent pour le vaste réseau de centres Narconon de réhabilitation des toxicomanes répartis dans le monde. Ces centres vont administrer le programme pionnier élaboré d’après les découvertes et les travaux du fondateur de la Scientology, L. Ron Hubbard.

C’est le premier des quatre nouveaux établissements qui vont ouvrir dans les semaines prochaines. L’ouverture du centre européen a été suivie, quelques heures plus tard, par l’inauguration d’un centre continental de réhabilitation Narconon dans la campagne anglaise, dans l’est du Sussex. Prochainement, au Mexique, le Narconon continental latino-américain va rayonner sur les 21 pays d’Amérique latine. Dans la foulée, un centre Narconon spécialement destiné à donner des services de réhabilitation des drogues aux artistes et aux dirigeants de la société ouvrira ses portes dans la montagne au-dessus d’Ojai en Californie du sud.

La cérémonie a été ouverte par la directrice d’ABLE, Association for Better Living and Education International (ABLE - Association internationale pour une vie et une éducation meilleures), qui s’est adressée à l’assemblée : « ABLE est vouée à l’amélioration de la société. C’est pourquoi l’ouverture de ce nouveau centre Narconon est si importante pour nous. Parce qu’il ne s’agit pas simplement d’un autre établissement de réhabilitation des drogues. C’est le lancement d’un mouvement pour mettre fin au fléau de la drogue en Europe et ainsi, dans le monde.

Le directeur du Narconon Europe, M. Jorgen Jorgensen a remercié les personnes présentes qui ont contribué à faire de cette fière étape une réalité.« En Europe, les centres Narconon ont, pendant les nombreuses années passées, aidé plus de 18 000 personnes à mener une vie saine et productive » a-t-il dit.« Avec cette nouvelle installation, je prévois des centaines de nouveaux centres Narconon dans toute l’Europe qui pourront aider les toxicomanes à se débarrasser de leur addiction avec efficacité. Ce nouveau centre continental Narconon est notre contribution pour surmonter les problèmes de drogue auxquels nous sommes tous confrontés. »

Ces problèmes sont en effet énormes. Selon l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), environ 1,4 millions d’habitants du continent sont des consommateurs problématiques d’opiacés, notamment d’héroïne. L’OEDT signale également une augmentation sans précédent au cours des cinq dernières années du nombre, du type et de la disponibilité des nouvelles substances psychoactives en Europe, avec une hausse simultanée dans les rapports de la maladie et de la mort subséquentes.

Pendant la journée d’inauguration du 5 septembre, au bord du lac Arresø, le plus grand lac du Danemark, le Consultant sur l’abus de drogues, M. Leif Carlsen, nous dit pourquoi il considère que le programme Narconon est essentiel dans la société.

« Non seulement Narconon aide les gens à se libérer des drogues, mais elle leur apprend également à vivre une vie sans drogue à l’avenir, » dit-il.« Le programme Narconon aide à trouver la raison pour laquelle une personne s’est, un jour, mise à la drogue. Grâce à ce programme et à ces cours uniques, les gens ont une nouvelle chance dans la vie, la chance de régler leurs problèmes sans faire l’usage de drogues. »

Le Dr Stig Cronberg, médecin et expert dans la propagation des maladies contagieuses, internationalement reconnu, qui est intimement familier avec le centre Narconon de Esløv, une ville du sud de la Suède, s’est fait l’écho de l’enthousiasme de M. Carlsen sur le programme Narconon.

La réalité, c’est que les gens peuvent réellement se libérer de l’addiction. Ils peuvent aller bien, être humains, être eux-mêmes et être libres. Oui, les gens peuvent être tout cela grâce à Narconon. Et voilà pourquoi, cela fait 14 ans que je suis en partenariat avec vous en tant que médecin-conseil, au nom d’une réhabilitation réelle et durable. Le programme Narconon inspire la confiance en chaque étudiant, qu’il va y arriver. Il y a une vieille expression qui dit : ʻSans feu, vous ne pouvez pas aiguiser la hache.ʼ Narconon est le feu. »

Le très révérend Dr William McComish, pasteur presbytérien et doyen émérite de la cathédrale Saint-Pierre de Genève, voit le problème de la drogue s’étendre dans plusieurs secteurs de la société. « L’abus de drogues est à la fois un problème religieux et un problème politique, » dit-il. « Les gouvernements et les organisations religieuses doivent être plus déterminés et plus impliqués dans la lutte contre ceux qui poussent les autres vers la drogue et la misère. Par conséquent, je voudrais voir d’autres organisations religieuses s’opposer aux maux de la toxicomanie avec le même dévouement que les scientologues quand ils soutiennent Narconon. Regardez aujourd’hui le résultat de ce soutien !

Une voix passionnée de bienvenue lors de l’inauguration de Narconon Europe, celle de M. Thøger Berg Nielsen, le superintendant en chef de la police danoise, à la retraite, et un vétéran de nombreuses missions de maintien de la paix des Nations Unies. Il a salué la présence du programme de Narconon en Scandinavie.

« Quand j’ai entendu parler du programme Narconon pour la première fois, je ne croyais pas en fait qu’il fût possible de réhabiliter des toxicomanes invétérés, » a déclaré M. Nielsen. « J’ai donc pris sur moi de venir à Narconon et de me rendre compte par moi-même. Quand je parlais aux diplômés et les regardais au fond de leurs yeux et de leur coeur, je voyais qu’ils avaient changé. J’ai écouté les histoires qu’ils me racontaient, leurs histoires de rétablissement, et j’étais ému aux larmes par l’honnêteté et la vie que je voyais restaurées en face de moi. Voilà pourquoi je me suis joint à vous pour apporter cette technologie de sauvetage des drogues immédiatement au Danemark. »

M. Nielsen a décrit les résultats du programme Narconon comme : « Éblouissants mais, le jour où chacun verra par lui-même les transformations que Narconon rend possibles est le jour où notre nation ne sera plus victime du fléau de la drogue. Et ce nouveau centre Narconon est un tremplin primordial pour atteindre ce rêve. »

Il termina en dédiant une récompense à la mémoire de M. Hubbard.« Ma devise est ʻServir d’abordʼ et je n’ai jamais vu cela démontré aussi largement et avec autant de compétence que par le philanthrope L. Ron Hubbard et les organisations qu’il a fondées. C’est un véritable bienfaiteur de l’humanité. »

Après la cérémonie, M. Carlsen a été amené à remarquer : « Il n’y a tout simplement pas d’autre programme de ce genre. Je travaille dans ce domaine depuis 25 ans. Narconon ne remplace pas la drogue par d’autres médicaments, mais elle aide réellement les gens à sortir des drogues d’une manière naturelle. »

Partageant l’exaltation de M. Carlsen, le révérend McComish dit du programme Narconon : « Chaque étape est pensée dans le moindre détail. Je suis vraiment impressionné et j’ai énormément de confiance dans ce que vous faites. » En même temps, il nous met en garde : « Votre volonté de créer une nation sans drogue va à l’encontre des intérêts des organisations et des individus puissants, comme les cartels de la drogue et autres associations similaires. Ce n’est pas une lutte facile. »

Après l’inauguration, Le Dr Cronberg a ajouté son avis : « Narconon est le meilleur programme que j’aie jamais rencontré, et en toute bonne foi, vous ne trouvez rien de semblable sur la planète. »

Ceci est peut-être une des raisons pour lesquelles un ambassadeur a été amené à dire, après la cérémonie : « Je suis tout-à-fait prêt à amener d’autres personnes à bord pour diffuser ce programme. Le problème de la drogue est vaste, mais ce que j’ai vu ici, c’est 100 % de solutions qui doivent être adoptées par d’autres. Voilà pourquoi je rentre avec l’intention d’amener d’autres dignitaires ici, afin qu’ils puissent apprendre et apporter ces solutions à leurs pays aussi. »

Un fondateur de centres pour toxicomanes en France s’est de même déclaré très impressionné par le programme Narconon. Il a annoncé : « Ce que j’ai vu aujourd’hui, et ce que vous faites ici, c’est la solution pour prendre en main le problème de la drogue, non seulement en France, mais dans l’ensemble de l’Europe. »

_________________

Depuis près de 50 ans, le programme Narconon a sauvé la vie d’innombrables personnes que l’on croyait perdues pour toujours en raison de leur toxcomanie. Sa mission est de fournir une voie efficace pour la réhabilitaiton de l’abus des drogues et pour aider la société à éradiquer le fléau de la drogue dans le monde entier.

Narconon considère les personnes du programme comme des « étudiants » plutôt que des « toxicomanes » ou des « victimes », et son seul but est de leur donner les outils nécessaires pour réussir à mener une vie sans drogue. Chaque détail a été pris en compte afin d’apporter aux étudiants la stabilité et le confort dont ils ont besoin pour commencer à se libérer de la dépendance et à reconstruire leur vie sans drogue.

Le programme Narconon commence par une période de sevrage, non médical et sans médicaments, conçu pour aider la personne à sortir de la dépendance aussi rapidement et confortablement que possible. Elle est suivie par une méthode particulière de détoxication, spécifiquement adaptée pour aider les consommateurs de drogues à éliminer les résidus qui suscitent les envies, tout en soutenant le corps avec des suppléments. Le dernier volet du programme est une série de Cours d’aptitudes pour la vie qui fournissent aux étudiants les outils nécessaires pour continuer à ne plus prendre de drogue de toute leur vie.

Des outils audiovisuels aident à contourner les barrières de l’analphabétisme et facilitent la compréhension. En effet, 23 films éducatifs, dans 29 langues et dialectes, ont été créés pour les différentes parties du programme Narconon.

L’ouverture de ce nouveau centre Narconon continental européen ultra-moderne a été rendue possible grâce aux généreuses contributions des membres de l’Association internationale des scientologues.

Des centres Narconon fonctionnent aujourd’hui dans 23 pays sur les cinq continents. Pour plus d’informations, visitez www.narconon.org.