UNE INITIATIVE ÉDUCATIVE
UN ENSEIGNEMENT DES DROITS DE L’HOMME EFFICACE

Reconnaissant que la promotion des droits de l’Homme est d’une importance fondamentale, la ville de Johannesburg a formalisé sa collaboration à long terme avec l’association « Des jeunes pour les droits de l’Homme » en formant un partenariat officiel. Elles organisent ensemble des ateliers de travail et des campagnes de sensibilisation, et forment des élus municipaux aux questions relatives aux droits de l’Homme. La ville, ainsi que d’autres organismes d’Afrique du Sud, a reconnu que ce partenariat avait eu un impact positif majeur dans divers quartiers.


« L’éducation des jeunes est ce qui améliorera ce monde. Voilà pourquoi j’ai choisi de parrainer votre programme. Au Timor-Oriental, l’association Des jeunes pour les droits de l’Homme a formé un partenariat avec la Mission de maintien de la paix des Nations Unies. Elle n’a pas seulement fourni une aide essentielle aux Nations Unies en les assistant dans leur mission humanitaire mais, ce faisant, elle a sensibilisé 20 % de la population. C’est absolument extraordinaire. » Président du Conseil australien pour l’éducation des droits de l’Homme

« J’applaudis l’objectif de l’association Des jeunes pour les droits de l’Homme, qui est d’enseigner le sujet des droits de l’Homme aux jeunes du monde entier, les aidant ainsi à devenir des défenseurs importants pour l’avancement de la tolérance et de la paix. Je recommande vivement l’association Des jeunes pour les droits de l’Homme aux établissements et organismes éducatifs et de la jeunesse. » Directeur-Fondateur des Amis des Nations Unies

« Vos actions remarquables, au bénéfice des générations actuelles et futures, servent d’exemple à toute la planète. »

« Je remercie l’Église de Scientologie d’avoir conçu un programme universel d’éducation aux droits de l’Homme. Vos actions remarquables, au bénéfice des générations actuelles et futures, servent d’exemple à toute la planète. » Professeur de relations internationales et d’économie d’énergie, France

« C’est très encourageant de voir des membres de l’Église de Scientologie apporter une information efficace sur les droits de l’Homme aux familles, aux associations de jeunes et à d’autres organisations sociales. » Membre féminin du Congrès américain

« Grâce à vos remarquables outils et à vos projets d’envergure pour les élèves, l’association internationale Des jeunes pour les droits de l’Homme et sa branche au Libéria sont des voix importantes dans le processus d’éducation aux droits de l’Homme au Libéria. » Vice-président, République du Libéria

« Je vous écris pour vous apporter mon soutien concernant la création d’une “Journée Des jeunes pour les droits de l’Homme” dans la ville de Los Angeles. J’applaudis les efforts de votre association pour encourager le dialogue parmi les jeunes de Los Angeles à propos de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Merci pour le travail que vous faites afin d’encourager la paix, la tolérance et l’esprit de coopération dans le monde en cette période de luttes et de conflits. » Membre du Conseil du 4e district, Los Angeles

1000
organisation
et gouvernements
dans le monde
travaillent avec
DES JEUNES POUR
LES DROITS
DE L’HOMME

« Faire progresser les droits de l’Homme et la tolérance est d’une importance fondamentale, et c’est vraiment très encourageant de voir votre association jouer un rôle significatif à ce sujet. L’information est utile pour notre programme de régénération morale. » Premier ministre, Province du nord-ouest, République d’Afrique du Sud

« À titre de membres de l’OAS, nous désirons vous féliciter, vous et votre association, pour votre excellente documentation et nous serons heureux de collaborer davantage avec vous. » Secrétariat général de l’Organisation des États américains, la Barbade

« Diffuser le livret Les droits de l’Homme, qu’est-ce que c’est ? dans les écoles est une importante et très bonne façon de procéder. Ce livret est un outil efficace pour accomplir notre importante mission. » Amnesty International, district de Stockholm

Chaque année, le bureau des droits de l’Homme de l’Église de Scientologie et l’association internationale « Des jeunes pour les droits de l’Homme » s’associent pour parrainer un sommet international des droits de l’Homme. Des délégués du monde entier représentant des dizaines de pays se rassemblent pour s’engager à nouveau à élever le niveau de conscience des gens afin qu’ils soutiennent cette cause des plus essentielles.

Le sommet de 2009 à Genève, siège des institutions des Nations Unies pour les droits de l’Homme, a inspiré une marche internationale pour les droits de l’Homme qui prend chaque année plus d’ampleur, et qui a lieu maintenant au Canada, au Danemark, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Russie, aux États-Unis, ainsi que dans de nombreux autres pays. La signature de pétitions encourageant les gouvernements à adopter et à appliquer la Déclaration universelle des droits de l’Homme a augmenté grâce à ces marches, et les récentes activités de l’association ont attiré des milliers de participants dans plus de 60 pays.

« [...] nous avons constaté une baisse d’environ 96 % du nombre de plaintes et d’allégations de violations des droits de l’Homme perpétrées par l’armée nationale. »

« L’école pour les droits de l’Homme de l’armée nationale de Colombie a adopté la campagne internationale de l’association “Des jeunes pour les droits de l’Homme”. Depuis 2009, quand nous avons commencé cette campagne, nos soldats, nos officiers et nos sous-officiers ont manifesté plus de respect et de compréhension pour les droits de l’Homme. En fait, depuis que nous avons commencé à utiliser les documents de la campagne pour compléter nos activités, nous avons constaté une baisse d’environ 96 % du nombre de plaintes et d’allégations de violations des droits de l’Homme perpétrées par l’armée nationale. » Directeur, École de l’armée nationale de Colombie pour les droits de l’Homme et la loi humanitaire internationale

« J’applaudis l’Église de Scientologie pour le programme de son association Des jeunes pour les droits de l’Homme, qui utilise les arts de manière unique pour informer les gens sur les droits de l’Homme dans le monde entier. » Représentant, Université pour la Paix, UNESCO

DE JEUNES LEADERS AU

TIMOR-ORIENTAL

En douze ans, depuis que le Timor-Oriental est devenu le premier État souverain au 21e siècle, cette région a connu à la fois des périodes agitées et des phases de progrès. Un partenariat entre la Mission de maintien de la paix des Nations Unies et l’association Des jeunes pour les droits de l’Homme a contribué à stabiliser la structure démocratique fragile de ce petit État.

La distribution de documentation éducative sur les droits de l’Homme dans les deux langues officielles de la région, le portugais et le tétum, a sensibilisé 20 % de la population. Des étudiants deviennent maintenant des émissaires des droits de l’Homme et des soldats de la paix, prêts à prendre des responsabilités au fur et à mesure que leur pays évolue.

« Le bon travail accompli par l’association internationale Des jeunes pour les droits de l’Homme est admirable et digne de soutien. Je serais honoré de suggérer leur inclusion dans le programme officiel d’éducation sur les droits de l’Homme de mon pays. » Président du Timor-Oriental

DES DROITS POUR TOUS AU

DANEMARK

Dans cette période de diversité ethnique et religieuse croissante, l’association « Des jeunes pour les droits de l’Homme » est au premier plan au Danemark pour ses activités d’éducation aux droits de l’Homme, parrainant des activités populaires comme la distribution de livrets, des conférences données dans les écoles ou des manifestations.

Pour ses actions au cours des dix dernières années, Des jeunes pour les droits de l’Homme a été reconnue en tant qu’association d’utilité publique par le Bureau des impôts du Danemark ; elle a obtenu une subvention de la ville de Copenhague pour sa marche pour les droits de l’Homme lors de l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme ; elle a aussi reçu des subventions du ministère de la Culture danois pour ses documents éducatifs.

« Le ministère de la Culture a accordé une subvention à l’association “Des jeunes pour les droits de l’Homme” [...] après que le Comité des finances du Parlement l’avait approuvée suite à la recommandation faite par le ministère de la Culture de distribuer [des fonds] pour des causes humanitaires et caritatives importantes. » Ministre de la culture et des ressources, Danemark