Une renaissance pour la Scientologie

UNE RENAISSANCE POUR LA SCIENTOLOGIE

Si au cours de l’histoire de la Scientologie, il y a eu de nombreuses tentatives pour que toutes les œuvres de L. Ron Hubbard soient disponibles en autant de langues que possible, la tâche s’était avérée difficile. Les obstacles n’étaient pas négligeables : la technologie de restauration sonore n’était pas suffisamment développée pour recouvrer des bandes de conférences de L. Ron Hubbard vieilles de 50 ans, et certains originaux restaient introuvables. C’est pourquoi David Miscavige, Président du conseil d’administration du Religious Technology Center (RTC) a exécuté assidûment un programme qu’il avait d’abord lancé sous la direction de L. Ron Hubbard, et il a ainsi recouvré les Écritures de la religion de Scientologie.

David Miscavige a présenté en mars 2005 ce qui est maintenant connu dans le monde de la Scientologie comme « l’âge d’or de la connaissance ». C’est le programme de RTC le plus important dans l’histoire de la Scientologie ; il représente des centaines de milliers d’heures de vérification et de restauration scriptutaires.

La connaissance de la Dianétique et de la Scientologie suit la chronologie de recherche de L. Ron Hubbard dans le domaine du mental, de l’esprit et de la vie qui a abouti au développement du Pont de Scientologie. Du fait qu’une seule partie de ces œuvres était auparavant disponible, les scientologues n’avaient aucun moyen d’acquérir une compréhension approfondie de la sagesse que l’on trouve dans le legs religieux de L. Ron Hubbard. Pour que les scientologues puissent acquérir cette compréhension, L. Ron Hubbard avait à l’esprit qu’un jour ses manuscrits et ses conférences pourraient être mis à la disposition de tous les scientologues.

Les congrès
sont sortis dans ce but précis, sous la bannière de l’âge d’or de la connaissance. Il s’agissait de grands colloques publics au cours desquels L. Ron Hubbard annonçait les découvertes importantes effectuées en Dianétique et en Scientologie. Comme d’autres ouvrages sortis durant cet âge d’or de la connaissance, ces conférences ont été traduites en 15 langues, ce qui met la Scientologie à la portée de la moitié de la population mondiale.