Johannesburg, Afrique du Sud : une nouvelle Église dans le berceau de la civilisation

UNE NOUVELLE ÉGLISE DANS LE BERCEAU DE LA CIVILISATION

Pour inaugurer la première Église de Scientologie idéale sur le continent africain, David Miscavige, Président du conseil d’administration du Religious Technology Center et chef ecclésiastique de la religion de Scientologie, s’est adressé aux scientologues d’Afrique du Sud et aux visiteurs lors de l’inauguration de la nouvelle Église de Scientologie de Johannesburg, le 2 novembre 2003.

«¬Où sommes-nous tous réunis ce soir, avec les yeux des scientologues du monde entier fixés sur nous ? Pas en Amérique, ni en Angleterre et ni au Danemark. Ils sont fixés sur l’Afrique. Parce que vous avez créé la plus belle des Églises classe V de Scientologie. Ce soir, Johannesburg est un gagnant. »

« Je pense qu’il est tout à fait approprié que je remercie l’Église de Scientologie, en particulier la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme, pour avoir dénoncé les pratiques les plus affreuses de l’Apartheid dans le domaine du traitement mental des gens », a dit le Dr Ben Ngubane, ministre des Arts, de la Culture, des Sciences et de la Technologie.
Parmi les orateurs accompagnant David Miscavige à l’inauguration des 4 bâtiments de 3400 mètres carrés de l’Église de Scientologie, il y avait le Dr Ben Ngubane, ministre sud-africain des Arts, de la Culture, de la Science et de la Technologie. Il y avait aussi Carol Milner, conseillère municipale de Johannesburg, Oswald Reddy, commissaire de police à Johannesburg, et Pearl Mashabela, rédactrice en chef et éditrice du magazine Tribute.

D. Miscavige a mentionné les nombreux accomplissements des scientologues d’Afrique du Sud durant les 45 ans où la Scientologie a fait sentir sa présence : la dénonciation des camps de travail psychiatriques pour les citoyens noirs et ses efforts inlassables pour rétablir leurs droits dans le régime de l’Apartheid ; l’autonomisation de la prochaine génération grâce aux programmes d’alphabétisation et l’apaisement des émeutes grâce à la distribution à grande échelle du code moral du Chemin du bonheur, un code auquel tous les Sud-Africains peuvent souscrire.

Citant la prédiction du fondateur de la Scientologie, L. Ron Hubbard, qui avait déclaré que de l’Afrique du Sud surgirait la prochaine grande civilisation de cette planète, D. Miscavige a dit aux scientologues présents :

« Vous ne représentez pas seulement les espoirs et les rêves d’un continent, vous représentez l’espoir et les rêves de la civilisation. Et si l’Afrique du Sud rêve d’une nation arc-en-ciel, alors, Afrique, voici votre Église — une Église où, indépendamment de la couleur de votre peau, de vos croyances, de votre statut social, vous êtes les bienvenus.

«¬En effet, nous ne sommes pas Blancs. Nous ne sommes pas Noirs. Nous sommes tous unis par les liens de fraternité de la race humaine.¬»