Congrès de la mise au clair

LE CONGRÈS DE LA MISE AU CLAIR
UN ÉVÉNEMENT REMARQUABLE IMMORTALISÉ
DANS TOUT SON ÉCLAT

Le point clé de la célébration d’anniversaire de L. Ron Hubbard en 2006 était l’annonce faite par David Miscavige, Président du conseil d’administration du Religious Technology Center (RTC), sur la restauration et la parution du film de LRH, les films du Congrès de la mise au clair. Le Congrès de la mise au clair avait été enregistré à Washington, dans la salle West Ballroom de l’hôtel Shoreham le 4 juillet 1958, après la restauration du son et de l’image.

Plus d’un demi-million de négatifs des images originales ont été nettoyés et puis scannés numériquement à la résolution la plus élevée possible. Étant donné qu’un film est constitué d’une série de photographies individuelles — 24 par seconde — cela revenait à nettoyer et à scanner 518 000 photos. Au total, plus de 10 millions de particules de poussière, de taches et de saleté ont été enlevées, l’une après l’autre, de ce demi-million d’images. Plus de 75 téraoctets de mémoire ont été utilisés, ou plus de 25 fois ce qui avait été utilisé pour produire les effets spéciaux du Titanic. La restauration des films du Congrès de la mise au clair original consistait non seulement à enlever la poussière, mais aussi à apporter une qualité d’image supérieure, à restaurer la couleur, à réparer les négatifs déchirés et à éliminer les « tressautements » du film et la surexposition ainsi que d’autres défauts.