La Scientologie au centre du monde anglophone

LA SCIENTOLOGIE AU CENTRE
DU MONDE ANGLOPHONE

L’Église de Scientologie du Royaume-Uni, qui se trouve dans la rue Queen Victoria dans l’épicentre culturel de Londres, a reçu la visite de plus de 3000 scientologues, Londoniens et dignitaires de chaque continent lors de son inauguration, en octobre 2006. La cérémonie, événement significatif, était dirigée par D. Miscavige, Président du conseil d’administration du Religious Technology Center et chef ecclésiastique de la religion de Scientologie.

Les orateurs avaient tous auparavant joint leurs efforts à ceux des scientologues lors d’activités sociales ou humanitaires : le commandant de police Kevin Hurley, de la Cité de Londres ; le très honorable Ian Lauder, conseiller municipal de la Cité de Londres ; et l’honorable Iftikhar Ayaz, délégué permanent pour la paix des Nations Unies et représentant de la commission des droits de l’Homme des Nations Unies.

Parmi ceux qui se sont joints à David Miscavige sur la scène lors de l’inauguration, il y avait l’inspecteur en chef de la police de Londres, un conseiller municipal de la Cité de Londres et un représentant de l’Organisation des Nations Unies.

Le dernier discours, donné par D. Miscavige, portait sur l’importance de la nouvelle Église de Londres :

« Comme le sait chaque Londonien, la cathédrale Saint Paul est située en face de l’Église, est c’est là qu’il y a 4000 ans, le doyen de cette Église, John Donne, a déclaré : Aucun homme n’est une île, un tout, complet en soi ; la mort de tout homme me diminue, parce que j’appartiens au genre humain ; aussi n’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : c’est pour toi qu’il sonne.

« Et comme chaque scientologue le sait, cette citation apparaît dans le fameux chapitre « La responsabilité » du livre de L. Ron Hubbard Procédure avancée et Axiomes.

« Cette Église représente un mouvement capable de préserver et d’améliorer la vie des gens : notre legs pour alphabétiser les enfants défavorisés, restaurer l’amour propre chez ceux qui ont pris le mauvais chemin, soulager la souffrance humaine, mettre fin à la discrimination raciale et restaurer les liens entre les hommes.

« Tout cela, et davantage, a à voir avec la responsabilité. Cela a à voir avec le fait de ne pas chercher pour qui sonne le glas, parce que nous savons qu’il sonne pour nous, et nous le savons parce que nous appartenons au genre humain.

«]Rappelez-vous ce que LRH lui-même a écrit juste après avoir formé la première organisation de Scientologie dans cette ville]: “Notre but, avec ce que nous avons, ne peut être inférieur à ce que notre connaissance commande.”

« Il en est de même aujourd’hui. Vous avez, dans l’Église qui se trouve en face de vous, la pleine connaissance de ce legs. Je vous prie d’utiliser ce legs au maximum, et la prochaine fois que vous entendrez les cloches sonner, ce sera pour célébrer notre victoire. »