Comparaisons avec d’autres pratiques

COMPARAISONS AVEC D’AUTRES PRATIQUES

Les efforts passés pour aider l’Homme s’accompagnaient de codes moraux ou de conduites normalisatrices et de comportements imposés. Cependant, ces efforts n’ont apporté aucune amélioration durable, car on ignorait l’existence du mental réactif et l’on n’avait aucun moyen d’en neutraliser les ordres irrationnels.

L’audition diffère complètement de ces anciennes pratiques, inefficaces pour la plupart, ou même parfois nuisibles comme l’est la psychiatrie. En audition, on suit une route bien tracée, menant à des améliorations spécifiques. Seule la personne recevant de l’audition peut dire si elles ont eu lieu ou non. Le préclair détermine s’il a regagné une aptitude ou s’il s’est débarrassé d’une barrière spirituelle qui l’empêchait de vivre ; personne d’autre ne le fait pour lui. L’auditeur continue à s’occuper du préclair jusqu’à ce que ce dernier détermine de lui-même qu’il est en meilleur état. Ni l’auditeur ni quelque autre personne en Scientologie ne dit que le préclair a obtenu une amélioration. C’est le préclair lui-même qui le sait. Le but de l’audition étant de rétablir le potentiel individuel, il est en fait impossible de déterminer les résultats d’une autre manière.

L’audition est faite de dénominateurs communs qui s’appliquent à toute la vie. Elle ne varie pas. Les mêmes procédures s’appliquent à tous les cas. Seule l’audition rend à l’individu son potentiel inné, lui permettant d’être celui qu’il est réellement. Seule l’audition peut libérer quelqu’un des pièges du mental réactif.