Le continuum vital

Le continuum vital

Avec ses dernières percées, L. Ron Hubbard était sollicité de toutes parts. Afin de répondre à la demande, et plus encore, il a donné des conférences lors de la deuxième conférence annuelle des auditeurs de Dianétique. Il y décrit les techniques à l’origine des étapes d’auto-audition du Guide. Il explique le comment et le pourquoi : la découverte du continuum vital — le mécanisme d’après lequel un individu est forcé de poursuivre la vie d’un autre individu décédé ou parti, générant dans son propre corps les infirmités et les manies de l’autre. Vous trouverez des instructions pour auditeur sur l’emploi du Tableau des attitudes. Elles vous permettront de déterminer comment aborder chaque cas de la meilleure façon. Vous y obtiendrez aussi des instructions destinées à disséminer le Guide pour préclairs et le moyen de démarrer une mise au clair à grande échelle. Read More 

buy
175 $
Quantité
Langue
Free Shipping Currently eligible for free shipping.
In Stock
Ships within 24 hours
Format:
Compact Disc
Lectures:
10

More About Le continuum vital

« On peut très facilement prouver que, pour la première fois dans l’histoire des mathématiques ou de la physique, nous traitons de ce que l’on pourrait appeler un véritable statique. Cela dit, c’est peut-être d’un grand intérêt pour un mathématicien, c’est certainement d’un grand intérêt pour un physicien nucléaire, mais c’est d’un intérêt encore plus grand pour vous. » — L. Ron Hubbard

Alors que 1951 tirait à sa fin, les recherches de L. Ron Hubbard concernant le mental humain avançaient à pas de géant. Ayant isolé les trois facteurs dans les cas qui maintenaient l’aberration en place, la PENSÉE, l’ÉMOTION et l’EFFORT, il avait conçu la méthode de processing pour s’en occuper : la PROCÉDURE AVANCÉE. Ainsi, le sujet était parvenu à ce que L. Ron Hubbard appela le « second échelon » concernant, non pas les aspects mécaniques des images mentales, mais les postulats et les décisions de l’individu.

Les lettres d’auditeurs appliquant ces nouvelles percées affluèrent à la Fondation de Dianétique à Wichita, au Kansas, racontant toutes la même histoire : une augmentation significative des résultats en audition. Avec ces résultats en main, L. Ron Hubbard s’attela à la tâche suivante : comment rendre cette technologie largement disponible pour les préclairs et à une toute nouvelle échelle. En d’autres mots, comment auditer le nombre de gens nécessaire pour accélérer la mise au clair de la planète. En décembre, son plan concernant cette nouvelle phase était en place.

C’est alors qu’il invita les auditeurs de Dianétique à une conférence à Wichita entre Noël et le premier de l’an. Les inscriptions dépassèrent rapidement les capacités de la Fondation, qui réserva pour l’occasion la Crystal Room de l’hôtel Shirkmere à Wichita. Et le 27 décembre, L. Ron Hubbard débuta la deuxième conférence annuelle des auditeurs Hubbard de Dianétique en présentant le manuel de cours de la conférence, élément central de son plan : Guide pour préclairs, livre qui accompagne Procédure avancée et Axiomes, à utiliser pour l’auto-processing.

L’efficacité du Guide reposait sur un phénomène nouvellement découvert, intégré dans chaque procédé : le continuum vital — mécanisme par lequel un individu poursuit la vie d’une personne morte, partie ou qui a échoué, en endossant ses attitudes, ses maladies et ses aberrations. L’application de cette découverte fut si efficace que la fondation résonnait bientôt des nouvelles des miracles journaliers.

En plus des résultats miraculeux que fournissait ce livre, la pièce maîtresse du livre était le nouveau Tableau Hubbard des attitudes, indiquant les attitudes d’une personne et ses réactions envers la vie, et postulant un état idéal pour l’Homme. Ce tableau indicateur du caractère permettait de repérer les attitudes d’une personne et ainsi de découvrir rapidement sa position sur le Tableau Hubbard d’évaluation humaine dans Science de la survie.

Finalement, après avoir décrit avec précision comment les auditeurs pouvaient disséminer le Guide à une très grande échelle en vue d’une application très répandue, L. Ron Hubbard donna à l’assistance un aperçu de la direction que prenait maintenant sa recherche. À savoir, après avoir découvert le continuum vital et la raison pour laquelle une personne vit les vies des autres, il explorait maintenant les nombreuses vies passées sur la piste totale, avançant par là même vers le « troisième échelon », au-delà du domaine d’un corps et d’une vie uniques. Ainsi, cet événement crucial représente la première introduction de L. Ron Hubbard au sujet qui allait embrasser cet horizon vaste et nouveau : la Scientologie.

En tout, ces célèbres conférences représentent pour le moins la transition entre le plus haut niveau de développements en Dianétique et l’aube de la Scientologie.