SYDNEY, AUSTRALIE

NOUVELLE ÉGLISE IDÉALE AU CŒUR DE LA VILLE PORTUAIRE DE SYDNEY, AUSTRALIE

Dans la soirée du 3 mai, plus de 2500 scientologues de toute l’Australie ont rempli la rue Castlereagh, située dans le quartier portuaire de Sydney, pour inaugurer la nouvelle Église idéale de Scientologie.

En l’honneur de cet événement historique, le leader ecclésiastique de la religion de Scientologie et président du conseil d’administration du Religious Technology Center, M. David Miscavige, s’est rendu à Sydney pour diriger la cérémonie d’inauguration.

« Il y a un nouveau symbole qui pointe dans ce ciel du sud-est de l’Australie, indiquant l’emplacement de quelque chose qui n’a jamais existé auparavant ici, votre Église idéale de Sydney. Le fait qu’elle ouvre ses portes dans le sillage de ce nouveau monde de la Scientologie lui confère encore plus d’importance. En effet, avec toute l’aide que vous avez jusqu’à présent apportée à des millions de personnes, vous possédez désormais les moyens, dans l’âge d’or de notre religion, d’améliorer cette ville et ce pays en leur offrant la liberté spirituelle que procure la Scientologie. » David Miscavige, président du conseil d’administration du Religious Technology Center

Le bâtiment de l’Église, site d’intérêt historique construit en 1908, donne sur Hyde Park et se dresse au milieu de plusieurs monuments parmi les plus prestigieux de la ville, comme l’Hôtel de ville, le Bâtiment de la Reine Victoria et la tour de Sydney. L’Église a méticuleusement restauré les particularités historiques du bâtiment, et plus particulièrement les pilastres en brique et la façade caractéristique, en verre de couleur bronze émaillé, donnant sur la rue Castlereagh.

L’Église a aussi modernisé certains aspects du bâtiments et a rajouté deux étages. En tant qu’organisation idéale, le bâtiment abrite aujourd’hui la congrégation sans cesse croissante de l’Église et sert de plaque tournante à des personnes de toute religion et culture en Nouvelle-Galles du Sud.

Dans son discours cérémoniel aux plus de 2500 scientologues présents, David Miscavige a déclaré : « Il y a un nouveau symbole qui pointe dans ce ciel du sud-est de l’Australie, indiquant l’emplacement de quelque chose qui n’a jamais existé auparavant ici, votre Église idéale de Sydney. Le fait qu’elle ouvre ses portes dans le sillage de ce nouveau monde de la Scientologie lui confère encore plus d’importance. En effet, avec toute l’aide que vous avez jusqu’à présent apportée à des millions de personnes, vous possédez désormais les moyens, dans l’âge d’or de notre religion, d’améliorer cette ville et ce pays en leur offrant la liberté spirituelle que procure la Scientologie. »

Parmi les dignitaires nationaux et étatiques qui accueillaient cette nouvelle Église, il y avait Julie Owens, députée du Parlement australien, le Dr Sev Ozdowski, président du conseil pour l’éducation aux droits de l’Homme en Australie et détenteur de la médaille de l’Ordre d’Australie, Mme Kalisi Bese, responsable des programmes du service de suivi des jeunes délinquants, et M. Bill Allen, doyen du peuple aborigène Dunghutti.

Dans son allocution de bienvenue, la députée Julie Owens a déclaré : « La diversité de religions et de cultures constitue l’une des richesses de l’Australie. Et vous vous intégrez audacieusement dans notre paysage du XXIe siècle. En effet, votre nouveau foyer, qui brille avec tant d’éclat dans le centre de cette ville, s’intègre parfaitement dans notre Australie contemporaine. »

Le Dr Sev Ozdowski, président du conseil pour l’éducation aux droits de l’Homme en Australie et détenteur de la médaille de l’Ordre d’Australie, a loué les actions des scientologues australiens visant à faire connaître les droits de l’Homme : « Le soutien des droits de l’Homme exige une vigilance constante et une compréhension de ce que ce soutien représente. Vous devez comprendre quelque chose avant de pouvoir le faire, et c’est seulement à ce moment-là que vous pouvez faire comprendre à d’autres l’importance des droits de l’Homme. C’est la raison pour laquelle vous vous êtes consacrés à cette activité durant les 60 dernières années. Ainsi, que cet endroit soit un centre merveilleux pour les actions humanitaires essentielles que vous effectuez dans toute l’Australasie. »

La responsable des programmes du service de suivi des jeunes délinquants, Mme Kalisi Bese, a remercié toutes les personnes présentes pour leur action sociale : « Pendant les années où nous avons travaillé ensemble, nous avons établi un partenariat pour organiser ensemble des activités, des groupes de discussion, des forums, des réunions, des séminaires d’instruction et des ateliers portant sur tous vos programmes d’amélioration sociale. La vie des personnes que nous sensibilisons s’améliore. Si leurs difficultés varient, leurs témoignages se ressemblent. Elles nous sont reconnaissantes d’avoir croisé leur chemin lorsqu’elles en avaient besoin, et nous aidons ainsi une autre personne. »

Le doyen du peuple aborigène Dunghutti, M. Bill Allen, a parlé de ses expériences de collaboration avec l’Église : « Nous avons d’abord appris à nous connaître en 2008. J’ai été frappé par l’amitié que j’y ai trouvée et la façon dont nous avons travaillé ensemble. J’ai assisté à un sommet avec vous et nous étions là : les Maoris, les Autochtones et les scientologues. Nous étions unis, et c’est vous qui avez créé ce lien et montré un respect universel pour nos deux cultures traditionnelles. C’est en cela que vous avez gagné mon plus grand respect. »

_________________

La nouvelle Église idéale de Sydney offre aux visiteurs une introduction à la Dianétique et à la Scientologie qui commence avec le centre d’information pour le public. Ses panneaux informatifs présentent plus de 500 films portant sur les croyances et les pratiques de la religion de Scientologie, ainsi que sur la vie et l’héritage de son fondateur, Ron Hubbard. Le centre d’information fournit également un aperçu détaillé des nombreux programmes humanitaires parrainés par l’Église, comprenant une initiative mondiale de sensibilisation aux droits de l’Homme, un programme international portant sur l’éducation aux dangers de la drogue, sur la prévention de la toxicomanie et sur la réhabilitation des toxicomanes, un réseau mondial d’alphabétisation avec des centres pédagogiques, ainsi que le programme des ministres volontaires de Scientologie, qui représente désormais le plus grand mouvement d’intervention indépendant en cas de catastrophe sur la planète. Le centre est ouvert du matin au soir, et les visiteurs peuvent y venir à leur guise et aussi souvent qu’ils le souhaitent.

La chapelle de l’Église accueille la congrégation de scientologues, le service dominical, les mariages et les baptêmes ; elle accueille également les rassemblements entre membres de toute confession. La nouvelle Église idéale comprend en outre plusieurs salles de séminaires et de cours, et un étage entier est consacré à l’audition (conseil spirituel) de Scientologie.

_________________

L’inauguration a eu lieu après une grande période d’expansion de la religion de Scientologie. En fait, voici ce à quoi nous avons assisté au cours des six derniers mois :