Atlanta, Géorgie

Avec l’ouverture de la première
Église idéale de Scientology de Géorgie, l’esprit de liberté d’Atlanta rayonne

L’Église avec sa technologie spirituelle et son engagement dans la lutte contre la drogue, le crime et les violations des droits de l’Homme, est accueillie avec l’esprit d’hospitalité typique du Sud.

Tel un phénix prenant son envol, Atlanta est une ville triomphante. L’inauguration de l’Église idéale de Scientology d’Atlanta, le 2 avril 2016, est l’un de ces triomphes, fidèle à la devise chère à cette ville, « Nous pouvons le faire ».

« Voici la Scientology pour tous les gens du sud de l’Amérique », a dit David Miscavige, chef ecclésiastique de la Scientology et Président du conseil d’administration du Religious Technology Center. « Donc, lorsque ce ruban sera tombé sur Atlanta et qu’en retour la ville s’élèvera, si quelqu’un demande vers quoi s’élève Atlanta, vous pourrez assurément répondre : elle s’élève vers l’éternité ! »

Selon la vision de David Miscavige et sous sa direction, l’Église de Scientology a ouvert les portes de plus de 50 nouvelles Églises idéales, de Los Angeles à Tampa, de Londres à Milan, de Johannesburg à Tokyo, de Moscou à Kaohsiung. Ces nouvelles églises ont été les flambeaux éclairant l’expansion de cette religion dans le monde entier, une expansion plus forte durant la dernière décennie qu’au cours des cinquante années précédentes.

« Aujourd’hui nous honorons l’histoire de la création d’une Église idéale qui incarne l’esprit même de l’Église idéale. C’est d’autant plus exaltant du fait que votre ville est une ville d’inspiration durable, une ville de grâce et de magie, une ville où même les chênes et les magnolias ont une âme, une ville qui se souvient et qui présage également l’avenir. » David Miscavige, Président du conseil d’administration du Religious Technology Center

« Aujourd’hui nous honorons l’histoire de la création d’une Église idéale qui incarne l’esprit même de l’Église idéale », a déclaré D. Miscavige, juste avant de couper un ruban géant et d’inaugurer officiellement l’Église idéale de Scientology d’Atlanta.

« C’est d’autant plus exaltant, a-t-il ajouté, du fait que votre ville est une source d’inspiration inépuisable, remplie de grâce et de magie, une ville où même les chênes et les magnolias ont une âme : une ville qui se souvient et qui annonce également l’avenir. »

Le discours de D. Miscavige a évoqué l’histoire de la Géorgie, un État marqué par les effusions de sang de la guerre et par la haine, mais tout autant glorifié par un dévouement inébranlable à l’émancipation des corps, des âmes et des esprits humains. Atlanta, capitale de la Géorgie, plaque tournante commerciale du nouveau Sud, a resurgi, comme le phénix renaissant plusieurs fois de ses cendres, toujours plus haut, pour élever ses citoyens.

C’est ici, au cours des dernières décennies, qu’est née une croisade des droits de l’Homme qui a transformé l’Amérique et stupéfié le monde. C’est ici qu’a été forgée la devise d’Atlanta « Résurgence », dénotant une ville qui se dresse fière, forte et libre, sans se laisser décourager par l’adversité. C’est aussi ici qu’a été conçu un proverbe très apprécié au sujet des habitants d’Atlanta : c’est une ville trop occupée pour avoir le temps de haïr.

Et aujourd’hui, en 2016, voici un autre témoignage des libertés qui sont les droits acquis de toutes les femmes et de tous les hommes : l’Église idéale de Scientology d’Atlanta. « Idéal » est la norme établie par le fondateur de la Scientology, L. Ron Hubbard afin que chacune des églises de cette religion puisse être l’expression parfaite de ses principes et de ses pratiques.

La nouvelle église est située à Sandy Springs, dans la métropole d’Atlanta, au sommet d’une colline surplombant une rue très animée, Roswell Road. Le manoir de 4000 mètres carrés, de style colonial, évoque le « charme du Sud » et accueille toute la population d’Atlanta et d’ailleurs.

1500 scientologues d’Atlanta, auxquels se sont joints ceux de la côte Est des États-Unis, ont assisté à l’inauguration de l’Église. Des personnalités d’Atlanta étaient également présentes pour accueillir l’Église dans ses nouveaux locaux : Pamela Perkins Carn, coordinatrice en chef du Mouvement interconfessionnel des enfants d’Atlanta ; Orlando Johnson, directeur du Centre d’éducation et de ressources communautaire Agape ; le Révérend Dr James Milner, fondateur et directeur de l’association Community Concerns Inc, et la sénatrice de l’État de Géorgie, Donzella James.

Le Révérend Milner a rappelé à la foule : « J’ai eu le plaisir de marcher aux côtés du Dr Martin Luther King ici, dans les rues d’Atlanta. Nous luttions contre l’oppression. […] Aujourd’hui, la drogue est l’oppresseur tout-puissant. Elle fait perdre aux gens leur humanité. » En se référant aux actions éducatives sur les dangers de la drogue que soutient l’Église de Scientology, le Révérend a déclaré : « Nous utilisons les documents, nos conseillers les utilisent et, grâce à la mise en œuvre du programme pour un monde sans drogue, la consommation de drogue a chuté. »

« Votre contribution à l’installation de cette église ici est certainement un excellent investissement pour une société stable », a souligné le Révérend Milner.

Orlando Johnson, directeur du Centre Agape, a parlé du Chemin du bonheur, de L. Ron Hubbard, un guide d’éthique et de morale laïque. « Nous avons affaire à des toxicomanes, nous avons affaire à des criminels, et à tous ceux qui souhaitent commencer une nouvelle vie. C’est une population difficile, mais lorsqu’une personne a suivi le cours du Chemin du bonheur dans notre centre, je vois que le message est ancré chez elle. » 

« Ce que nous consacrons aujourd’hui est un but plus grand, une mission visant à rendre demain meilleur, a dit Orlando Johnson. Marchons donc ensemble sur le chemin de la vraie liberté. Et remercions L. Ron Hubbard d’avoir tracé un chemin de la vie. »

Pamela Carn, coordinatrice en chef du Mouvement interconfessionnel des enfants, a lancé un appel pour sauver la prochaine génération des griffes de la criminalité et de la drogue. « Dans mon travail, j’ai toujours eu une vision d’un moment où je pourrais partager ma passion pour l’humanité avec d’autres frères et sœurs, a-t-elle dit. Et c’est ce qui est unique dans la religion de Scientology : vous n’êtes pas un groupe “à part”. Non, entre votre travail de défense des droits de chacun et les principes fondamentaux de l’Église, vous ne cherchez qu’à construire. »

La Sénatrice James a ensuite parlé de la perte de sa sœur aux mains de la psychiatrie. « Il n’y avait personne de notre côté... jusqu’à ce que vous arriviez dans notre État avec la Commission des citoyens pour les droits de l’Homme et l’exposition Psychiatrie : la vérité sur ses abus

« Depuis lors, a dit la Sénatrice James, nous nous sommes associés pour faire connaître ces informations. [...] Nous avons légiféré pour nous atteler au problème à sa source, et cette nouvelle Église est un lieu qui va nous permettre de sensibiliser les gens, afin de continuer à diffuser l’information. »

En conclusion, la Sénatrice James a fait cette réflexion : « Il ne saurait être qu’approprié de mentionner quelque chose au sujet de cet homme parmi les hommes, L. Ron Hubbard. À son époque, il était en avance sur son temps, et il est toujours aussi pertinent en ce moment. Donc, en son nom, aujourd’hui, à l’occasion de ce baptême grandiose, puisse notre Géorgie ne plus jamais être la même. »

_________________

La nouvelle Église idéale d’Atlanta offre aux visiteurs une introduction à la Dianetics et à la Scientology, qui commence par le centre d’information pour le public. Celui-ci présente plus de 500 films d’information sur les croyances et les pratiques de la religion de Scientology, ainsi que sur la vie et les découvertes de son fondateur, L. Ron Hubbard.

Le centre d’information offre également un aperçu détaillé des nombreux programmes humanitaires parrainés par l’Église. Ceux-ci incluent une initiative mondiale d’éducation aux droits de l’Homme ; des programmes d’information contre la drogue, de prévention et de réhabilitation des toxicomanes ; un réseau international de centres d’alphabétisation et d’apprentissage et le programme des ministres volontaires de Scientology , mouvement indépendant de secours d’urgence qui a pris une ampleur considérable dans le monde entier.

La chapelle de l’Église idéale d’Atlanta accueillera les rassemblements de la congrégation de Scientology, les services du dimanche, les mariages et les baptêmes ; elle abritera également des rassemblements communautaires ouverts aux membres de toutes les confessions. Cette Église idéale comprend en outre plusieurs salles de séminaires et de cours, et un étage entier est consacré au conseil spirituel, appelé audition de Scientology.

_________________

L’ouverture d’Atlanta a lieu lors d’une période de croissance fulgurante pour l’Église au cours des 12 derniers mois. D’autres Églises sont en train d’être construites, dans des épicentres culturels d’Australie, de Nouvelle-Zélande, d’Europe et d’Amérique du Nord, et ouvriront leurs portes au cours des 12 prochains mois.