La Scientologie croit-elle en la réincarnation ou aux vies passées ?

LA SCIENTOLOGIE CROIT-ELLE
EN LA RÉINCARNATION OU AUX VIES PASSÉES ?

La grande majorité de la population mondiale croit en la réincarnation ; depuis quelques centaines d’années seulement, avec l’avènement des sciences physiques, un point de vue strictement matérialiste a commencé à prendre la place du domaine spirituel.

Plus récemment, l’origine du mot réincarnation a été altérée. Le mot a été changé en : « être né de nouveau dans différentes formes de vie » (comme un animal, un insecte, etc.), alors que sa véritable définition est : « être né de nouveau dans la chair ou dans un autre corps. » Donc, la Scientologie n’adopte pas le concept habituel de réincarnation. L’Église adopte plutôt sa définition d’origine.

Aujourd’hui en Scientologie, de nombreux membres ont la certitude d’avoir vécu plusieurs vies avant leur existence présente. On les appelle vies passées plutôt que réincarnations. Les vies passées ne sont pas un dogme en Scientologie ; toutefois, les scientologues finissent généralement par faire l’expérience d’une vie passée à un moment ou un autre au cours de leur audition et se rendent compte par eux-même qu’ils ont vécu avant cette vie. Croire que l’on a déjà existé, sous une forme physique ou non, avant d’avoir l’identité du corps dans lequel on vit aujourd’hui, n’est pas une idée nouvelle, mais c’est une idée passionnante.

Il est un fait que si l’on ne se débarrasse jamais des aberrations qui se sont formées dans ses vies passées, on ne peut pas progresser. La Scientologie offre des outils pour résou­dre les bouleversements et les aberrations qui pro­viennent des vies passées et qui affectent négativement l’individu dans sa vie présente. Elle permet ainsi de s’en libérer et de mener une vie beaucoup plus heureuse.