La Cérémonie de mariage à deux alliances

LA CÉRÉMONIE DE MARIAGE À DEUX ALLIANCES

Mes amis :

Nous voici tous ici rassemblés

en présence

de ces témoins,

afin d’unir solennellement

par le mariage cet homme

et cette femme

(noms de la mariée et du marié).

 

Si l’un d’entre vous

voit une raison quelconque

pour laquelle ceci ne devrait pas

avoir lieu,

qu’il parle maintenant

ou se taise à jamais.

(Pause)

 

Puisque nous sommes tous d’accord,

poursuivons.

 

(Nom du marié),

est-ce que ta réalité

de l’amour que tu éprouves

pour (nom de la mariée) est telle que tu puisses

continuer à créer

à tout instant,

que tu sois en bonne santé

ou malade,

que tu connaisses l’adversité

ou le bonheur ?

 

Peux-tu confronter

et pardonner les défauts

d’aussi bon cœur

que tu peux faire l’éloge

de ses nombreuses

et admirables qualités ?

(Réponse)

 

Et as-tu communiqué

ton amour à (nom de la mariée) ?

(Réponse)

 

(Nom de la mariée),

as-tu répondu

à l’amour de (nom du marié) ?

(Réponse)

 

(Nom de la mariée), est-ce que la

réalité de l’amour que tu éprouves

pour (nom du marié) est telle que

tu puisses continuer à

créer à tout instant,

que tu sois en bonne santé

ou malade,

que tu connaisses l’adversité

ou le bonheur ?

 

Peux-tu confronter

et pardonner les défauts

d’aussi bon cœur

que tu peux faire l’éloge

de ses nombreuses et remarquables

qualités ?

(Réponse)

 

Et as-tu

communiqué

ton amour à

(nom du marié) ?

(Réponse)

 

(Nom du marié),

as-tu répondu

à l’amour de (nom de la mariée) ?

(Réponse)

 

Alors je peux vous dire à tous deux

que par votre amour

ainsi que par

votre accord

sur sa réalité

et par votre communication

de ces deux magnifiques

vérités,

vous avez réalisé le

triangle d’ARC.

De ce fait, vous avez accompli

le seul véritable mariage qui soit,

celui qui est au-delà du pouvoir

de tout individu

ou groupe d’individus

d’y ajouter ou d’y soustraire

le moins du monde.

 

Cependant,

la loi et la coutume

de notre société

demandent que cette union

soit rendue publique

et dûment

enregistrée.

Vous m’avez fait l’honneur

de me choisir

pour célébrer cette cérémonie.

 

L’acceptation d’un honneur

entraîne

une obligation

de grandeur comparable ;

et je manquerais

à cette responsabilité

si je ne tâchais pas

de contribuer,

non à ce que vous avez

déjà créé,

ce que personne ne peut faire,

mais à la permanence

de sa création

sur votre piste de temps future.

 

L’Homme s’est toujours

servi de symboles

pour graver dans les esprits

de sages et importantes vérités,

afin que ces symboles

puissent être considérés

comme un rappel toujours présent

de la nécessité

de créer sans cesse

nos désirs.

 

Et je suis certain

que le désir partagé que vous avez

dans le temps présent

est que l’amour

que vous avez créé

demeure une réalité

au cours

des ans à venir.

 

Garçon d’honneur, as-tu une alliance ?

(Réponse)

 

Puis-je l’avoir, s’il te plaît ?

(Il reçoit l’alliance.)

 

Merci.

 

Demoiselle d’honneur,

as-tu une alliance ?

(Réponse)

 

Puis-je l’avoir, s’il te plaît ?

(Il reçoit l’alliance.)

 

Merci.

(En tenant une alliance entre le pouce et

l’index de chaque main :)

 

Ces alliances se composent

de cercles ;

depuis des temps immémoriaux, le cercle est pour l’Homme

l’emblème

de la continuation.

En fait il représente

le temps et l’espace,

qui sont sans fin.

 

Je voudrais que vous regardiez

ces deux emblèmes

et que vous représentiez

un triangle d’ARC

au milieu de chaque alliance.

 

L’avez-vous fait ?

(Réponse)

 

Merci.

 

Aussi longtemps que ces emblèmes

resteront auprès de vous,

je veux que vous voyiez

ce triangle en leur centre

pour vous rappeler

que la réalité

de cette symbolisation

de la permanence

ne restera vraie

que tant que le triangle

demeurera entier.

 

Je voudrais que vous concluiez

un pacte entre vous :

ne jamais

vous endormir

sur un triangle brisé.

Guérissez toute rupture

de la réalité de votre amour

par la communication.

Si vous faites cela,

ces emblèmes

de votre plus grand désir

dans le temps présent

demeureront une réalité

tout au long

de votre piste de temps future.

 

Continuons.

 

(Nom du marié),

prends cette alliance

et avec ces mots,

passe-la au

doigt de (nom de la mariée).

 

« Avec ce symbole

de mon amour »

(Il répète)

 

« Je te prends,

(nom de la mariée) »

(Il répète)

 

« pour ma légitime

et loyale épouse. »

(Réponse)

 

« Je te promets de garder

cet amour

(Réponse)

 

« Toujours vivant, toujours réel. »

(Réponse)

 

(Nom de la mariée),

prends cette alliance

et avec ces mots

passe-la au

doigt de (nom du marié).

 

« Avec ce symbole

de mon amour »

(Elle répète)

 

« Je te prends,

(nom du marié) »

(Réponse)

 

« pour mon légitime

et loyal époux. »

(Réponse)

 

« Je te promets de garder

cet amour

(Réponse)

 

« Toujours vivant, toujours réel. »

(Réponse)

 

Et maintenant,

au nom de

l’Église de Scientologie

et en vertu des pouvoirs

qui m’ont été conférés par l’Église,

je vous déclare, toi

(nom du marié)

et toi (nom de la mariée),

véritablement et légalement,

mari et femme.

 

Je vous prie de sceller

cette cérémonie avec vos lèvres.

(Il attend le baiser)

 

Et je vais demander

aux témoins ici présents

de se joindre à moi pour bénir

cette cérémonie

avec le postulat

que la confiance et l’amour

présents

se renforcent

chaque année.

(Pause)

 

L’avez-vous fait ?

(Réponse)

 

Merci.

 

(Soyez le premier à les féliciter

tous les deux, et le premier à vous adresser

à la mariée, en l’appelant Mme.)

 

L. Ron Hubbard